/

Le Gwenaël Morin songe une nuit d’été : faites vos jeux !

Son Théâtre permanent tient en haleine les amoureux du verbe, de l’analyse, de l’humour. L’homme qui veut « défaire les remparts et utiliser les pierres pour finir le pont » a initié cette année un nouveau compagnonnage avec le festival : présenter une pièce du répertoire choisie en fonction de la langue invitée de chaque édition. Cette fois : l’anglais, et donc Shakespeare…