« Freedom Sonata », Emanuel Gat en blanc et noir 

De Beethoven à Kanye West, la nouvelle création du chorégraphe israélien, présentée en première mondiale à La Criée, à l’occasion du Festival de Marseille, est une déferlante généreuse et transcendante de mouvements de haute technicité et de virtuosité. Une merveille ! 

« Phèdre » par tous les temps

En ouverture de la première édition du festival de Tragédies, initié par le Théâtre national de Nice, sa directrice, Muriel Mayette-Holtz, poursuit son exploration des vers raciniens et les fait résonner dans la nuit aux Arènes de Cimiez.

« About Love and Death » : musiques et mots pour Raimund

Présenté en clôture des Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, ce solo d’Emmanuel Eggermont, créé au CCN de Tours, impressionne par son intégrité artistique. Pièce de filiation, elle apparaît comme un passage de témoin posthume entre deux chorégraphes.

1 2 3 207