Nice Trip de Mathieu Desseigne-Ravel et Michel Schweizer © Ludovic Alussi

Échappée belle dans un monde de barbelés

À Avignon, dans le cadre de la 45e édition du Festival les Hivernales, Mathieu Desseigne-Ravel et Michel Schweizer présentent Nice trip, une performance ovniesque.

Nice trip © Mathieu Desseigne-Ravel et Michel Schweizer - © Frédéric Démesure

À Avignon, aux Hivernales – CDCN, la 45e édition du festival éponyme bat son plein. Au programme, une exposition de Massimo Fusco, artiste associé, Elles disent de Nach, l’excellent Blast ! de Ruth ChildsPoder se et Se faire belle de Leïla Ka, Counting star with you (musiques femmes) de Maud Le Pladec et la dernière création du duo improbable Mathieu Desseigne-Ravel et Michel SchweizerNice trip. L’un est danseur, acrobate, l’autre un trublion de l’art vivant, un conteur sans pareil, leur association artistique fait des étincelles. La salle est comble pour cette première date en région.

Le premier, corps musculeux, regard bleu azur, est plus à l’aise avec le mouvement que les mots. Le second, affiche la couleur, avec « OBSOLETE » écrit en lettres capitales sur le dos de sa veste, jongle avec les mots, les pensées. Ensemble, ils questionnent les barrières, les frontières, les territoires que l’homme s’impose à lui-même et aux autres au nom de la sûreté et de la propriété. Partant de l’évolution du fil barbelé à travers les âges, ils invitent à une réflexion sur notre capacité à bloquer les imaginaires, à blesser l’autre dans sa chair pour l’empêcher de vivre, contraindre ses rêves, ses idéaux. Accompagnés au plateau par le jeune Abel Secco-Lumbroso, les deux artistes bousculent les codes, poussent jusqu’à l’absurde leur processus artistique ainsi que les innovations (in)humaines en matière sécuritaire. C’est drôle, cynique, ça surfe avec une forme de dérision noire, presque aberrante.

Véritable pas de deux entre mots et gestes, Nice Trip est autant un Three-men-show qu’une performance de haute-volée. Totalement décalé, mais jamais à côté, ce spectacle digressif par essence et modulable à l’envi révèle à la fois la perversité d’une humanité en repli sur elle-même que l’impossibilité d’entraver totalement notre liberté de penser. Une œuvre ovniesque pour tous ! 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Avignon 

Nice trip de Mathieu Desseigne-Ravel et Michel Schweizer
Festival Off Avignon – L’Atelier (La manutention).
4 rue des Escalier Sainte Anne 84000 Avignon.
Du 10 au 20 juillet à 17h20, relâche le 15 juillet.
Durée 1h15.


Les Hivernales – CDCN
18 Rue Guillaume Puy
84000 Avignon

Avec Mathieu Desseigne-Ravel, Michel Schweizer, Abel Secco-Lumbroso
Collaboration artistique – Anne Kersting
Création photographique – Ludovic Alussi
Conception sonore – Nicolas Barillot
Régie générale et lumière – Jeff Yvenou
Accompagnement jeune interprète – Héloïse Lumbroso

Crédit photos © Ludovic Alessi & © Frédéric Desmesure

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Contact Form Powered By : XYZScripts.com