Los días afuera de Lola Arias © Eugenia Kais
© Eugenia Kais
/

« Los días afuera », des vies exaltées après l’enfer de la prison 

À Avignon, l'Argentine Lola Arias nous immerge au plus près des désirs et des rêves d'un groupe d'ex-détenues cis et trans qui, après avoir vécu l’enfermement, ont fait le choix de la liberté et de la joie. 

Du fond de la salle, il et elles arrivent. Robes longues noires paillettes pour les unes, costards noirs chics, pour les autres. Elles (on parlera du groupe au féminin) ne sont pas peu fières. Après des années de galère, dont de nombreuses passées derrière les barreaux, elles sont prêtes à mordre la vie à pleines dents, à profiter à mille pour cent de l’existence. Les privations, les petites vexations, les humiliations, ces ex-détenues savent ce que c’est. La misère, la colère qui rend dingue, le besoin vital de voler, de se prostituer pour survivre, tout cela leur est connu. Les bidonvilles, l’alcoolisme, la drogue sont des souvenirs bien précis.

Devant nous, sorties de l’enfer, les interprètes se racontent, évoquent autant leurs souvenirs d’avant prison que leur désirs d’après. Femmes cis et trans, jeunes filles, homme trans, bies, lesbiennes, elles sont plurielles et multiples. Les couleurs, le goût du plaisir, les saveurs de la liberté, voir les étoiles dans le ciel, se promener sur la plage, elles ne demandent que ça. Et c’est promis : des paillettes, des confettis, les protagonistes de ces récits vont en mettre partout jusqu’à déborder de la scène pour envahir la salle.

Los días afuera de Lola Arias © Eugenia Kais
© Eugenia Kais

À la manière d’une comédie musicale, Lola Arias poursuit au plateau le documentaire REAS, réalisé en prison. Suivant le quotidien d’anciennes détenues, elle fait de leur vie une fable des temps modernes. Devenues depuis soignantes, chauffeuses de taxi, expertes en droit ou travailleuses du sexe, elles donnent à voir, avec réalisme et sans pathos, leurs conditions de détention. Mais, clairement, ce qui les booste et les fait vibrer, là, sur les planches, c’est cet avenir loin des barreaux et tout ce qu’il renferme de promesses. 

Dansantes et chantantes, dans un décor qui rappelle les faubourgs de Buenos Aires, les six performeuses se reconstruisent sous nos yeux dans une sorte de music-hall qui emprunte ses codes au voguing et au soap opera. Sous des airs de cumbia, leurs vies s’illuminent et explosent sur le plateau en mille éclats de joies. Portées par la mise en scène certes efficace et psychédélique, mais un peu trop sage, de Lola Arias, nos sirènes argentines nous secouent, nous charment et nous mettent K.O. 

Détonnant autant qu’attachant, Los dias afuera vaut pour ses interprètes, toutes extraordinaires, pour ses chants entraînants et pour ces vies hautes en couleurs. Véritable hymne à la liberté, la nouvelle création de la lauréate 2024 du prestigieux Prix Ibsen n’a pas fini cette saison de faire tourner la tête des européens. De Paris à Barcelone, en passant par Oslo et Créteil, laissez-vous séduire par cette folie toute almodovarienne et ces extravagances si réjouissantes qu’on en oublie nos propres soucis. C’est beau, c’est fun. Alors entrez dans la danse !


Los días afuera de Lola Arias
Festival d’Avignon 
Opéra Grand Avignon
Place de l’horloge
84000 Avignon
Jusqu’au 10 Juillet 2024
durée 1h45

Tournée 
13 et 14 juillet 2024 au GREC Festival Barcelone
08 au 10 août 2024 à l’International Summer Festival/ Kampnagel, Hambourg 
15 au 17 août 2024 au Theater Spektakel, Zürich
20 et 21 août 24 au Festival Basel / Kaserne Basel
14 et 15 septembre 2024 au Maxim Gorki Theater, Berlin
19 et 20 septembre 2024 au Festival Tangente, St Pölten 
03 au 06 octobre 2024 au Théâtre de la Ville, Paris / Festival d’Automne à Paris 
12 octobre 2024 au Théâtre National d’Oslo/ Ceremony de Price International Ibsen 
16 au 18 octobre 2024 au Théâtre de la Croix-Rousse / Festival Contre-Sens, Lyon 
06 et 07 novembre 2024 à la MAC de Créteil / Festival d’Automne à Paris
14 et 15 novembre 2024 la rose des vents / NEXT Festival, Villeneuve d’Ascq
27 et 28 novembre 2024 au Quai, CDN Angers
04 et 05 décembre 2024 à la Scène nationale de Bayonne
09 et 10 décembre 2024 au  Parvis, scènes nationale de Tarbes
29 et 30 janvier 2025 au Tandem, scène nationale Douai-Arras
03 au 07 février 2025 au TNS, Strasbourg
12 au 15 février 2025 au Théâtre National Wallonie Bruxelles
21 et 22 février 2025 au De Singel, Anvers
27 février au 01 mars 2025 à la Comédie de Genève / Festival Antigel
19 au 21 maris 2025 au TnBA, CDN de Bordeaux
26 et 27 mars 2025 au CDN Orléans
3 et 4 avril 2025 au Mousonturm, Frankfurt

Conception et mise en scène de Lola Arias
Avec
  Yoseli Arias, Paulita Asturayme, Carla Canteros, Estefania Hardcastle, Noelia Perez, Ignacio Rodriguez  et Inés Copertino (musicienne)  
Dramaturgie de Bibiana Mendes 
Collaboration artistique – Alan Pauls 
Traduction pour le surtitrage – Alan Pauls (français), Daniel Tunnard (anglais) 
Scénographie et décors de Mariana Tirantte 
Chorégraphie d’Andrea Servera  
Musique d’Ulises Conti, Inés Copertino, Augustin Della Croce
Lumière de David Seldes 
Vidéo
 de Martin Borini 
Costumes
 d’Andy Piffer 
Assistanat à la mise en scène – Pablo Arias Garcia

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Contact Form Powered By : XYZScripts.com