Fabian Wolfrom by © Fabian Wolfrom

Fabian Wolfrom, fougueux jeune premier

Candide troupier aux yeux clairs dans l’Histoire d’un Soldat de Ramuz et Stravinsky, mise en scène en 2017 au Poche-Montparnasse par Stephan Druet ou troublant chevalier de la table ronde dans Le Roi Arthur de Jean-Philippe Bêche monté en 2018 à l Épée de bois, Fabian Wolfrom est un jeune comédien plein de verve, dont la présence scénique intense hypnotise. Actuellement héros noir de la série quotidienne de TF1, Ici tout commence, où il donne la réplique à Elsa Lunghini, le jeune artiste a su, au fil du temps, imposer un style, un jeu tout en nuance et finesse. Rencontre.

souvenirs © Fabian Wolfrom

Quel auteur aimeriez-vous jouer ?
Tchekhov, Camus… tous…

Quel roman rêveriez-vous de voir adapter au théâtre ? 
À peu près tout Kessel et Knut Hamsun, les Clochards Célestes de Kerouak ou La Présence de Kosinski.

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ? 
un monsieur ou une dame aussi rigoureux(se) que détendu(e).

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ?
Les pièces de  Francis Veber.

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ?
Caligula, voire peut-être un jour Dom Juan et autres énormités

Quel artiste a été pour vous une révélation ? 
Hervé Pierre

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ?
Hubert-Félix Thiéfaine

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ? 
Deux jours à tuer de Jean Becker, tiré du bouquin de François d’Epenoux

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ? 
Alex Lutz

Le solitaire de Ionesco © Fabian Wolfrom

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ? 
L’Amadeus de Shaffer bien sûr et par exemple. Tant d’autres.

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ? 
Amadeus selon Shaffer évidemment, D’Artagnan… Tant d’autres.

Quelle salle a votre préférence ? 
Le grenier, surtout quand il pleut, après un tour à la cave

Quel serait votre partenaire idéal ?
J’ai du mal à m’imaginer auprès de gens que j’admire

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ? 
Zelda

Y-a-t-il des pièces qui vous ont marqué ?
Sans ordre bien sûr, Fantasio mis en scène par Dénis Podalydès, Fanny & Alexandre par Julie Deliquet, La vie de Galilée par Eric Ruf, les Karamazov par Jean Bellorini, De l’ambition par Yann Reuzeau, Rammstein sur scène, Cyrano par Dominique Pitoiset, Chère Elena par Denis Long, Un homme qui fume c’est plus sain par Leslie Bernard, Le Cid par Jean-Philippe Daguerre, les spectacles d’Alex Lutz.  

Histoire du soldat de Ramuz et Stravinsky - Mise en scene Stephan Druet. Fabian Wolfrom © Brigitte Enguerand

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ? 
certaines pubs

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ?
Une fresque interminable qui réunirait tous les copains, selon leurs affinités artistiques ou pas. Ou une anti-pièce avec à peu près tout ce qu’il faudrait éviter, jusqu’à un point artistique.

Olivier Fregaville-Gratian d’Amore

Le Roi Arthur de Jean-Philippe Bêche
Théâtre de l’Epée de bois

Histoire d’un soldat de Ramuz et Stravinsky
Mise en scène de Stéphan Druet
Théâtre de Poche Montparnasse

Crédit photos © Fabian Wolfrom et Brigitte Enguerand

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut