Benjamin Kanh by © Benjamin Kahn

Benjamin Kahn, l’ange pasolinien de Pierre Maillet

Après la Comédie de Caen, Benjamin Kahn pose ses valises au TNB à Rennes. Dans le cadre du festival organisé par le CDN, il joue les troubles-fêtes dans Théorème(s) une variation théâtrale de Pierre Maillet, d’après les textes de Pier Paolo Pasolini. Blond roux, regard clair et physique de jeune premier, le jeune danseur et chorégraphe, ayant notamment travaillé entre autres avec Philippe Saire, Maud Le Pladec et Alessandro Sciaronni impose sur scène une présence irradiante. Rencontre avec une artiste à suivre.

Cuir  de Arno Ferrera, Mika Lafforgue et Gilles Polet © Benjamin Kahn

Quel est votre auteur de théâtre préféré ? 
Préféré ça va être dur ! J’aime beaucoup Martin Crimp, mais aussi Tchekhov et tant d’autres… Je dois dire, qu’en ce moment, je suis très sensible à la poésie et comment, pour moi, elle se réinvente à travers la pop culture, le militantisme et la musique de Kae Tempest en figure de proue.

Quel auteur aimeriez-vous jouer ? 
Le cinéma de Fassbinder peut-être.

Quel roman rêveriez-vous de voir adapté au théâtre ? 
Je ne lis pas de roman. 

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ? 
J’avais toujours eu envie de travailler avec le Theatre des Lucioles et c’est chose faite avec Pierre Maillet. Je suis de facto déjà comblé. Peut-être un jour j’aimerais travailler avec Marion Siéfert ou Pommerat. On ne sait jamais !

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ? 
Death Grips, sans hésiter ! Qui est le poumon de ma dernière pièce. 

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ? 
Comme Pierre Maillet le fait déjà : Fassbinder, Pasolini …

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ? 
Je ne sais pas. je n’ai jamais pensé de cette façon. Si des gens me rêvent dans un rôle particulier, je leur laisse le soin de répondre à ma place. 

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ? 
Eva Perron 

Adaptation et mise en scène de Pierre Maillet 
TNB © Jean-Louis Fernandez

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ? 
J’ai du mal à envisager de faire du boulevard aujourd’hui, je suis trop préoccupé pour ça ! Mais peut être, si il le faut, Feydeau.

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ? 
J’ai aimé jouer dans Augusto d’Alessandro Sciaronni et j’ai adoré cette Tragédie du rire. Ensuite quitte à être vraiment tragique, Thyeste de Sénèque. 

Quel artiste a été pour vous une révélation ? 
Gisèle Vienne, Death grips, Francis bacon et un paquet d’autre… 

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ? 
Death Grips, encore, sans hésiter !! qui est vraiment le poumon de ma dernière pièce.

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ? 
Comme Pierre maillet, Fassbinder et Pasolini…

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ? 
Je ne lis pas de roman. alors je reponds côté, mais je pense que la Chorégraphe Gisèle Vienne devrait écrire une pièce de théâtre.

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ? 
Eva perron, mais c’est encore à cause des lucioles.

Quelle salle a votre préférence ? 
Je n’ai pas de préférence, j’aime autant jouer dans une salle de classe ou un gymnase que sur un grand plateau, mais pas l’un sans l’autre.

Adaptation et mise en scène de Pierre Maillet 
TNB © Jean-Louis Fernandez

Quel serait votre partenaire idéal ? 
Je suis déjà très comblé avec le gens avec qui je travaille et j’espère que d’autre viendrons s’y ajouter. 

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ?
Une héroïne d’un film Cassavetes ou Eva perron de Copi !

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ? 
Jamais 

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ?
Cri(s)… une pièce collective et participative qui nous fera retentir le silence aussi fort que le son, sur une musique de MC Ride, Spécial geste jpegmafia ! Ça va être grandiose !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Théorème(s) d’après les textes de Pier Paolo Pasolini 
Adaptation et mise en scène de Pierre Maillet
Création le 4 octobre 2021 à la Comédie de Saint-Étienne

Festival Du TNB

Crédit photos © Benjamin Kahn, © Jean-Louis Fernandez

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut