L’ineffable hommage des 3 clowns à l’art clownesque

3 clowns © Christophe Frossard-Alfonsi

Dans son ouvrage, Le Clown, cinquante-cinq dialogues au carré, Jean-Paul Farré écrivait cette phrase sensée : « Le sixième jour, Dieu créa le Clown… Le septième jour, il dut se reposer tellement il riait encore ! » Tout est dit !

Le spectacle de l’excellente compagnie Les Bleus de Travail est un hommage, non pas vibrant, mais délirant, à ces artistes qui savent déclencher chez tout être humain, de grands éclats de rire. Utilisant les codes de l’art burlesque et du théâtre, ils nous promènent dans un joyeux bazar savamment orchestré. Comme leur spectacle est inénarrable, nous n’allons rien dire de plus pour que vous gardiez tout le plaisir de découvrir leur univers.

Dans le rôle de Monsieur Lô, le clown blanc, digne et sérieux, élégant, Laurent Barboux est d’une justesse édifiante. À la fois péremptoire et autoritaire, il tente d’aller jusqu’au bout son idée qui est sérieuse. Mais peut-on l’être lorsque l’on aborde l’art clownesque ? Dans le rôle d’Airbus, l’Auguste au nez rouge, totalement impertinent et réfractaire à tout effort, Lionel Becimol est magnifique. Il surfe avec adresse sur les vagues du comique et de l’émotion. Dans tout bon trio de clowns, il faut un contre-pitre. Ce gaffeur qui ne comprend rien et dont les initiatives se terminent en catastrophe. Ici, il s’appelle Marcel et il n’en rate pas une pour réussir ses prestations. Avec ses fausses balourdises, l’acrobatique Alexandre Demay est impayable. Ils nous ont régalés. Vive les clowns !

Marie-Céline Nivière

3 clowns de la Compagnie Les Bleus de travail.
Théâtre Trévise
14, rue de Trévise
75009 Paris
Jusqu’au 28 décembre.

Les mardis et mercredis à 19h.
Durée 1h15.

Spectacle écrit, mis en scène et interprété par Laurent Barboux, Lionel Becimol, Alexandre Demay.Lumières de Gilles Cornier.
Costumes de Nathalie TomasinaConstructions et création sonore de Lionel Becimol.

Crédit photo © Christophe Frossard-Alfons

Print Friendly, PDF & Email

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.