Le show chaud du Slava’s snowshow

Slava Snowshow © Véronique Vial

Le spectacle culte du grand clown russe, Slava Polunin, s’installe au Trianon pour enchanter les fêtes de fin d’année. N’ayez pas peur de laisser sortir l’enfant qui sommeille en vous et précipitez-vous !

Lorsque l’on découvre pour la première fois ce spectacle totalement fou, on n’en revient pas. J’ai découvert, ce show clownesque, qui tourne dans le monde entier, en 2000, au Casino de Paris, puis revu en 2009 au Monfort. Il aura fallu attendre treize ans pour qu’il revienne enfin dans la capitale. Et l’on ne peut que s’en réjouir.

Flocon, papillon, il va neiger sur le Trianon

Ce show totalement fou possède assurément quelque chose de magique. Lorsque l’on pénètre dans le théâtre, le hall est couvert d’un manteau blanc et les batailles de boules de neige font rage. Si, si, je vous assure que cela se passe comme ça ! Le procédé est tout simple, il suffit de découper en rectangle des petits bouts de papier blanc. L’illusion est parfaite. Les plus vicieux arrivent même à façonner une boule compacte. Vous pouvez faire la même chose à la maison pour un Noël blanc ! Ça fiche un sacre foutoir, c’est certain, mais le succès est assuré.

Une réjouissance clownesque somptueuse

Le spectacle est conçu en deux parties. La première présente un univers fait d’images féeriques, poétiques, drolatiques. C’est d’une grande beauté visuelle. Accoutré d’une grenouillère jaune, cheveux hirsutes, nez et chaussures rouges, Asisyai promène son air ahuri sur la scène. Accompagné d’une cohorte de bonshommes, de toutes tailles, vêtus de vert et portant des chapeaux rigolos, il se débat avec une toile d’araignée géante, jongle avec des bulles de savon énormes, pousse même la sérénade… Il enchaîne une suite de tableaux très courts et magnifiques. L’imaginaire du spectateur s’y déploie en toute liberté. Et la tempête de neige arrive ! Alors là, on reste scotché sur nos fauteuils. C’est incroyable !

La seconde partie est un cadeau offert au public puisque c’est lui qui la réalise, participant à l’ambiance, notamment dans ce final terrible où il joue avec des gros ballons. Ce spectacle a la faculté de rendre à tout adulte son âme d’enfant. Il faut voir ces personnes dites sérieuses se lâcher, criant de joie, hurlant de rire…

Un grand créateur
Slava Snwshow © Véronique Vial

Ceci dit, l’émotion gagne souvent sur le rire. Slava Polunin est un artiste russe élevé à l’art clownesque, grande spécialité de ce pays. Il est le fondateur du Théâtre Lecedei de Saint-Pétersbourg, qui chamboula joyeusement les codes de la pantomime. Installé en France depuis de longues années, l’artiste a créé, dans la région parisienne, Le Moulin Jaune. Cet endroit de toute beauté est un laboratoire de création artistique qui possède un jardin extraordinaire, que l’on peut visiter dès le printemps.

Avec son personnage d’Asisyai, Polunin a inventé, ce qu’il nomme, « l’idiotie expressive ». Enfant du XXe siècle, il a été marqué par Charlie Chaplin, Buster Keaton, Jacques Tati, Pierre Etaix, Marcel Marceau… Enfant du XXIe siècle, il utilise fort bien la technique. Ce grand créateur a donné à l’art du clown un souffle nouveau.

Même si aujourd’hui, ce n’est plus lui sur scène. Le charme opère toujours autant. Les artistes qui composent le spectacle ont une formation des plus solides. L’art clownesque est élevé à ce qu’il a de plus sublime. Alors, courez-y vite, en famille (pas avec les trop jeunes quand même), mais surtout entre amis.

Marie-Céline Nivière

Slava’s snowshow de Slava Polunin
Le Trianon
80 boulevard Marguerite Rochechouart
75018 Paris.
Du 21 décembre 2022 au 8 janvier 2023.
Durée 1h30.

Information sur la tournée.

Information sur le Moulin Jaune

Crédit photos © Véronique Vial

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.