/

La danse fait son stand-up à Avignon 

Grand écart de Kiyan Khoshoie, mise en scène Charlotte Dumartheray © julien James Auzan

Au Train bleu, dans le cadre de la Sélection suisse en Avignon, Kiyan Khoshoie et sa complice metteuse en scène Charlotte Dumartheray portent au plateau avec causticité et sensibilité une vie à contorsionner son corps, à le contraindre, à le tordre en tous sens, à le mettre sur les pointes, à le soumettre aux pires exigences de chorégraphes inspirés, lunatiques, extrémistes. 

Assis dans un coin de la scène, un homme de belle stature observe les festivaliers s’installer, choisir leur place, finir leur conversation. Léger sourire aux lèvres, un brin énigmatique, peau mate parfaitement dorée, regard bleu azur où l’on rêve de perdre, ce grand garçon de 34 ans intrigue, hypnotise. On lui donnerait le bon dieu, sans confession, tant il a l’air doux, bienveillant. Mais il fait se méfier de l’eau qui dort. Humour ravageur, geste précis, furieux, le danseur et chorégraphe d’origine suisse-iranienne, basé à Genève, libère sa parole, lâche la bride à la bien-pensance et croque avec finesse et mordant les affres de son métier, de son milieu.

Jamais méchant, toujours percutant, il évoque un monde plein de contrastes et de faux-semblants, où la faiblesse est un défaut et la douleur physique un lot quotidien à apprivoiser. Virevoltant, lumineux, tourbillonnant, Kiyan Khoshoie s’amuse d’un mot, d’un rien, brise le quatrième mur, taquine le public. Se jouant des effets de mode — la nudité, la fumée pour « faire spectacle », etc. —, il signe avec Grand Écart, un « one » des plus rafraîchissants. À découvrir au plus vite, avant que la dernière pirouette n’achève le show avignonnais.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé Spécial à Avignon

Grand écart de Kiyan Khoshoie
Sélection suisse en Avignon
Festival Off D’Avignon
Théâtre du Train Bleu
40 rue Paul Saïn
8400 Avignon
juqu’au 25 juillet 2022 – à 16h15 les jours impairs
Durée 1h

Conception et interprétation de Kiyan Khoshoie
Mise en scène de Charlotte Dumartheray
Son de Richard Van Kruysdijk
Lumière de David Kretonic
Costumes d’Élodie Verdan
Régie d’Alessandra Domingues
Administration de Mélinda Quadir-Mathieu

Crédit photo  © Julien James Auzan

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.