Pierre-Félix Gravière © Caty

Les instantanés de Pierre-Félix Gravière

Comédien aux multiples facettes, Pierre-Félix Gravière a presque le don d’ubiquité. Alors qu’il vient de créer Les Imprudents d’Isabelle Lafon au Printemps des Comédiens, pièce poétiquement drôle sur Marguerite Duras que l’on pourra voir en janvier à La Colline-théâtre national, il donne à entendre, jusqu’au 3 juillet, les mots de Carver au théâtre de Sartrouville et des Yvelines–Centre dramatique national. Mis en scène par Sylvain Maurice, directeur des lieux, l’artiste déploie ses multiples talents pour donner le ton juste à la plume de l’écrivain. Un petit bijou d’humour et de swing à voir sans tarder.

Short Stories de Raymond Carver. Mise en scène de Sylvain Maurice. Théâtre de Sartrouville. Pierre-Félix Gravière. © Christophe Raynaud de Lage.

Quel est votre auteur de théâtre préféré ? 
Anton Tchekhov

Quel auteur aimeriez-vous jouer ? 
Cela dépend des périodes, en ce moment Heiner Müller.

Quel roman rêveriez-vous de voir adapter au théâtre ? 
L’Homme sans qualités de Robert Musil

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ? 
Christoph Marthaler

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ? 
Feydeau, quelle que soit la pièce.

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ? 
Antigone

Quel artiste a été pour vous une révélation ? 
Dominique Valadié, toujours, à chaque fois que je la vois jouer.

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ? 
La mélodie du berger dans Tristan et Isolde de Wagner.

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ? 
Les dents de la mer, le premier.

Short Stories de Raymond Carver. Mise en scène de Sylvain Maurice. Théâtre de Sartrouville. Pierre-Félix Gravière. © Christophe Raynaud de Lage.

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ? 
Jocelyne Desverchère avec qui je joue en ce moment.

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ? 
Columbo ou bien Raskolnikov dans Crime et Châtiment.

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ? 
Hô chi Minh 

Quelle salle a votre préférence ? 
Les Bouffes du Nord bien que je n’y ai jamais joué. 

Quel serait votre partenaire idéal ? 
tout partenaire est singulier, je crois vraiment à ça.

Pierre-Félix Gravière et Johanna Korthals Altes dans les Imprudents d'Isabelle Lafon. Printemps des Comédiens  © Printemps des Comédiens

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ? 
Nova dans Par les villages de Peter Handke.

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ? 
Aucun, du moment que la pièce me touche et me concerne.

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ? 
Les Bacchantes que Klaus Michael Grüber a mise en scène, avec Bruno Ganz notamment.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Short Stories d’après les nouvelles de Raymond Carver
Mise en scène de Sylvain Maurice
Répétions et filage au théâtre de Sartrouville

Création du 24 juin au 3 juillet 2021.

Les Imprudents d’Isabelle Lafon
Printemps des Comédiens
Domaine d’O – Théâtre d’O
Les 18 et 19 juin 2021 à 19h30

Crédit portrait © Caty
Crédit photos © Christophe Raynaud de Lage
et © Printemps des Comédiens

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut