Cinq garçons dans le vent à la Scala-Paris

Beaux, virtuoses, désopilants, les cinq artistes québécois de la Machine à cirque brûlent les planches. Sautant dans tous les sens, entremêlant musique jouée en direct et performances circassienne de haut vol, ils enchantent petits et grands. Un véritable coup de cœur, un bijou à voir à la Scala cet automne, puis dans toute la France. 

Cachée derrière deux immenses voilages blancs, une structure en métal immense de trois étages va servir de terrain de jeu a quatre circassiens et un musicien. Goguenards, facétieux, farceurs, Ugo DarioRaphaël DubéMaxim Laurin et Élias Larsson envahissent l’espace. Ils virevoltent dans les airs, défient la pesanteur. Rien ne les arrête. Tout semble possible, facile, marcher sur les mains, voler, se tenir en équilibre. 

Au-delà de la performance virtuose, qui est à couper le souffle, c’est bien autre chose qui se joue sur scène, l’histoire de survivants après une apocalypse. Inspectant leur nouvel univers, ils explorent, cherchent, découvrent de nouveaux divertissements, d’autres distractions. De la planche coréenne aux quilles avec lesquelles on jongle, en passant par le trapèze, le vélo à une roue et même la serviette de bain, tout devient entre leurs mains un amusement, une folie. Le tout orchestré avec humour et fantaisie par l’excellent Frédéric Lebrasseur.

Charismatique en diable, clownesque, ébouriffante, la troupe de la Machine de cirque, dirigée artistiquement par Vincent Dubé, conjugue avec un talent dingue cirque, musique et pantomime. Le public se laisse prendre, les enfants commentent. C’est un véritable émerveillement. 

Portée par des véloces et agiles interprètes, La Machine de cirque, tout droit venue d’outre-Atlantique, est un show complet autant sexy que burlesque. Une fantaisie à voir absolument ! 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore


La Machine de cirque 
La Scala Paris 
13, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
Jusqu’au 3 novembre 2019
Durée 1h30


direction artistique de Vincent Dubé
avec Ugo Dario, Raphaël Dubé, Maxim Laurin, Élias Larsson
composition musicale et interprétation de Frédéric Lebrasseur

Crédit photos © L’œil de Loup

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut