Les Rugissantes - Cie Leandre clown © Olivier Gaulon
Les Rugissantes 2024, "Fly me to the moon" de la Cie Leandre clown © Olivier Gaulon

Au Creusot, les Rugissantes prennent leur envol

Sous l’impulsion de son directeur artistique, ce festival des arts de la rue a démontré par la qualité de sa programmation qu’il est devenu un incontournable des rendez-vous estivaux du spectacle vivant.

Depuis 2019, dans le cadre des Beaux Bagages, manifestation culturelle qui anime la ville du Creusot durant tout l’été, les Rugissantes ouvrent le bal. En raison des Jeux Olympiques, la manifestation a été avancée d’une semaine, démarrant ainsi ce 5 juillet 2024, en même temps que les vacances scolaires. Même si les vacanciers n’étaient pas encore arrivés, les Creusotins ont répondu largement présent.

Les Rugissantes - Les Batteurs de Pavés © Olivier Gaulon
Les Rugissantes 2024, « Les Misérables » par les Batteurs de Pavés © Olivier Gaulon

Après l’édition de 2022 et celle de 2023, marquée par la déambulation grand format de la Cie Plume, Philippe Berthaud a de nouveau mis en ébullition cette cité qui fut l’un des fleurons de la sidérurgie. Le rire et l’émotion, tout comme la facétie et la poésie étaient au rendez-vous.

Si le beau temps avait lui aussi répondu présent pour les trois spectacles de la soirée d’inauguration, il était aux abonnés absents le lendemain pour la première journée. Les caprices de la météo ont fait craindre le pire aux organisateurs. Les trombes d’eau ont fini par passer et la journée marathon a pu se dérouler sans trop d’encombre. Seul le spectacle de cirque du Collectif Malunés, We agree to disagree a été a été annulé. Mais, comme l’ont souligné certains festivaliers, programme à la main et prévision météo étudiée attentivement : « On le verra demain sous le soleil ! »

Armés de parapluies, d’imperméables où de poncho de pluie, grands et petites sont venus en nombre. Pour assister aux Misérables, le public est invité à s’asseoir au plus près de deux comédiens. Car, pour donner leur version expurgée du chef-d’œuvre d’Hugo, la Cie Les Batteurs de pavés a besoin d’aide ! Donc, Jean Valjean, Javert, Fantine et les autres vont être jouer par des spectateurs. Plus ils sont jeunes et plus c’est amusant. Le travail de ces Suisses totalement déjantés, qui manient l’humour avec brio, est admirable.

Viens, on se titre !, la petite forme marionnettique de La Corneille bleue est un petit bijou. Céline Dumont, à l’origine de la Cie, et Pauline Serneels ont beaucoup de talent. Débarquant sur leur triporteur, ces deux jeunes belges installent, sous leur petit chapiteau, un univers original et poétique. Elles racontent la belle histoire qui d’un garçon qui va échapper à la routine d’une vie étriquée.

Les Rugissantes - Cie Lucamoros © Olivier Gaulon
Les Rugissantes 2024, « La tortue de Gauguin » de la Cie Lucamoros © Olivier Gaulon

Le spectacle de la Cie Leandre Clown, Fly me to the moon est une joyeuse parenthèse burlesque et circassienne. Un homme et une femme, chapeaux vissés sur leur tête, décident de partir en vélo volant sur la lune. Sous les regards ébaubis du public et d’un musicien facétieux, ils enchaînent gag clownesque et prouesses techniques. Du grand art !

La tortue de Gauguin, de la Cie Lucamoros, est une installation géante, sonore, visuelle et en mouvement créé en 2017. Il faut attendre la nuit, pour que les couleurs de ce spectacle prennent forme. Une tour, composée de trois étages et divisée en huit cases, abrite six artistes peintres, une comédienne (l’épatante Brigitte Gonzalez) et un musicien. Ensemble, sur un texte superbe du metteur en scène, Luc Amoros, ils explorent cette nécessité de faire naître le beau. La magie opère, suspendant le temps et les spectateurs.

Avec Bakéké, Fabrizio Rosselli propose une errance clownesque assez sympathique. Sans une parole, il installe ces seaux verts flashy dans l’obsession de dresser un mur à escalader. À l’aide du public, déclenchant les rires, il va aller jusqu’au bout de son rêve. Dans un tout autre registre, la Cie O Captain mon Captaine a mis le feu à la place Schneider avec son spectacle, Queen-A-Man. Sous la houlette d’une cheffe charismatique et autoritaire, une équipe masculine de majorettes, moustachus, musclés et bedonnants, font leur show en hommage à Freddy Mercury.

La soirée s’est terminée très tard avec un grand classique du Théâtre Group’, La Jurassienne de réparation. Bienvenue au Garage Goydadin ou, de père en fils, on bricole avec la vie. Un petit chef-d’œuvre en matière de théâtre de rue ! Les Rugissantes ont encore frappé fort. Bravo !


Les Rugissantes
Du 5 au 7 juillet 2024 au Creusot (71200)

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Contact Form Powered By : XYZScripts.com