/

Quand maladie et poésie se percutent en un seul-en-scène touchant

Insuline & Magnolia de Stanislas Roquette © Ludo

À 15 ans, Stanislas Roquette n’est pas sérieux. Ado sans histoire, un peu foufou, gentiment lunaire, il est diagnostiqué diabétique de type 1 après un malaise lors d’un long voyage estival et familial en voiture. Étiqueté malade à vie, il doit, pour survivre, penser taux de glycémie, éviter au max le sucre et se trimbaler des piqûres d’insuline constamment sur lui. Dur, quand on est un ado plein de rêves . Tout bascule, quand il croise le regard de Fleur, une lycéenne gothique, qui adore transgresser les règles et qui a la tête farcie de lyrisme, de mots fleuris – à merci, elle préfère le mot magnolia – , poétiques. Son cœur fait boum. 

Remontant sur la scène du Train Bleu à Avignon, le fil de son histoire d’amour, d’amitié, avec cette jeune femme singulière et hors-norme, Stanislas Roquette, qui nous avait emporté dans les eaux lyriques de Pessoa , il y a quatre ans de cela,  esquisse joliment un récit de vie, un parcours initiatique, la naissance d’une vocation. Lui, qui, enfant était incapable de réciter un poème – celui sublime que Victor Hugo dédie à sa fille tragiquement disparue -, d’en comprendre la signification, va devenir comédien. La raison, un voyage surréaliste et magique de deux jours à Avignon pendant le festival avec celle qui fait battre son cœur et chuté sa glycémie, la flamme que fait brûler en lui l’insaisissable Fleur, leur relation épistolaire au long cours, quand la jeune femme décidera après le bac de voyager autour du monde pour ses études. 

Regard rieur, faconde exaltée, le comédien et auteur porte avec beaucoup d’intensité ses propres mots au plateau. Sans pathos, un brin mélancolique, il invite à une balade en terre mémorielle. Conjuguant poésie et maladie, il fait de sa vie, une fête, une ode aux fantômes qui hantent ses rêves, aux aléas d’une relation fusionnelle bien que distante qui ont construit l’épatant artiste qu’il est devenu.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Avignon

Insuline & Magnolia de Stanislas Roquette
Festival Off d’Avignon
Théâtre du Train Bleu
40 rue Paul Saïn
84000 Avignon
du 8 au 27 juillet 2022 à 14h30 – Relâches : 14, 21 juillet 2022
Durée 1h20

Avec Stanislas Roquette
Collaborations artistiques – Alexis Leprince, Denis Guénoun, Cédric Orain, Florent Turello
Musique de Christian Girardot
Costume de Gwladys Duthil
Lumière d’Yvan Lombard

Crédit photos © Ludo

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.