/

Deux Rien, c’est bien mieux que tout

Deux rien © Gilles Dantzer

Qu’il est beau ce spectacle de la Compagnie Comme si intitulé Deux Rien. Ils vivent dans la rue, l’un dormant sur le banc et l’autre dessous. Leurs costumes sont râpés. Celui du haut (Clément Belhache) est un grand échalas. Sa silhouette et son physique font songer à Yves Montand, jeune. Celui du bas (Caroline Maydat) porte la physionomie de l’enfance, des petits garnements. On songe bien évidemment au Kids de Chaplin. Mais le petit gars est une jeune fille.

L’univers de Caroline Maydat et Clément Belhache se situe à la frontière du clown, du mime et de la danse contemporaine. Ils ont dessiné une histoire sans paroles, où notre imaginaire s’envole, pris dans la beauté des images proposées, de la poésie qui s’en dégage. Leur récit muet, mais si parlant, raconte une journée de la vie de ces laissés-pour-compte. On suit avec bonheur leurs désaccords, leurs ententes, leurs désirs, leurs rêves. Ils se chamaillent souvent pour ne pas perdre le fil du lien qui les unisse. À deux, tout est plus facile. Laissez-vous transporter par ces deux artistes très talentueux, vous aurez des étoiles plein la tête.

Marie-Céline Nivière

Deux rien de Clément Belhache et Caroline Maydat.
Festival d’Avignon OffEspace Roseau Teinturiers.
45, rue des Teinturiers 84000 Avignon.
Du 7 au 30 juillet 2022 à 10h, relâche les mardis.
Durée 1h05.

Création lumière et régie de Karl-Ludiwig Francisco.
Création sonore Michael Bugdahn.

Crédit photo © Gilles Dantzer

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.