Un soir de gala de Vincent Dedienne @Jean-Louis Fernandez

Dedienne en toute liberté

Un soir de Gala de Vincent Dedienne affiche complet au théâtre des Bouffes du Nord ! Ce qui est en cette période compliquée une excellente nouvelle. Après une longue tournée, il sera en juin au Marigny !

Alors oui, les théâtres peinent à retrouver leurs spectateurs mais le public peut répondre présent et se déplacer en masse. Alors le pourquoi du comment, si on le savait ! En tout cas, le succès de Vincent Dedienne est totalement mérité. Bien sûr l’estampillage Canal +, France Inter et surtout de Quotidien de Yann Barthès y est pour quelque chose et ce ne sont pas les trentenaires et quarantenaires présents dans la salle qui contrediront cette réflexion. Mais, l’enfermer dans la case des chroniqueurs à succès serait mesquin, car il est avant tout un comédien et un bon. Son dernier spectacle avec Catherine Frot, La Carpe et le lapin, fut un des grands moments théâtraux de 2020.

L’art de la dérision 

Un soir de gala de Vincent Dedienne @ Jean-Louis Fernandez

Son premier seul en scène, créé en 2014, S’il se passe quelque chose, au Petit Hébertot, fut pour moi un énorme coup de cœur. Son second, Un soir de Gala, en est également un. On y retrouve toute l’élégance et la pertinence de Dedienne. La dérision et surtout l’autodérision sont le fil commun entre les deux spectacles. Une fois de plus, l’artiste montre que l’on peut aimer Muriel Robin et Pina Bausch ! Comme elle est belle et émouvante son entrée ! En voix off, mais en direct, l’adulte qu’il est devenu s’adresse à l’enfant qu’il a été. Il sait mieux que personne décliner cette nostalgie qui est ce qu’elle est, un lien avec le passé pour mieux aborder notre présent.

Spectacle total

Son spectacle, mis en scène par lui-même et Juliette Chaigneau, porte les traces des anciens comme BedosRollin, entre autres. C’est assumé. Dans un savant dosage, Il mélange, le mentir-vrai, dans lequel il parle de lui, à des sketches à l’ancienne, dans lesquels il dresse des portraits de gens odieux et ordinaires. Ma préférée est cette petite fille mauvaise qui sans aucun filtre dit tout haut ce que les grandes personnes pensent tout bas. Quant au journaliste détestable qui donne envie de rendre sa carte de presse, il est glaçant mais tristement si conforme à certains. Nous n’en dirons pas plus pour vous laisser le plaisir de découvrir les autres. Tout comme nous resterons muette sur la présence de ce magnifique piano à queue et de la boule à facettes disco ! Idées géniales qui montre combien l’artiste n’en a pas fini de nous surprendre. Quant à son final, il est tout aussi réussi que son début ! Un sans-faute applaudit avec ferveur par le public et c’est totalement mérité.

Marie-Céline Nivière

Un soir de Gala de Vincent Dedienne
Théâtre des Bouffes du Nord
37 bis boulevard de la Chapelle

75010 Paris
Du 22 décembre 2021 au 29 janvier 2022
Du mardi au samedi à 20h30
Durée 1h30

Tournée en 2022 qui se clôturera du 21 au 30 juin 2022 au Théâtre Marigny

Textes de Vincent Dedienne, Juliette Chaigneau, Mélanie Le Moine, Anaïs Harté
Mise en scène de Juliette Chaigneau et Vincent Dedienne
Scénographie de Lucie Joliot
Création lumière de Kelig Le Bars
Chorégraphie de Yan Raballand
Date de tournée et Marigny

Crédit photos © Jean-Louis Fernandez

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut