L’horrifique songe nocturne de Guillaume Barbot

La Nuit de Guillaume Barbot librement inspiré du film "La Nuit du chasseur" de Charles Laughton © Catherine Bougerol

Au théâtre 13, Guillaume Barbot reprend Nuit, pièce qui avait remporté en 2015, le prix des lycéens du Festival Impatience. S’inspirant du film préféré de son père, La Nuit du Chasseur de Charles Laughton, lui-même adapté du roman Davis Grubb publié en 1953, le dramaturge et metteur en scène invite à une plongée vertigineuse dans les rêves et cauchemars de deux enfants confrontés à la violence du monde des adultes. 

Le jeune John (épatant Yannik Landrein) est inquiet, fiévreux, agité. La nuit semble l’envelopper dans un monde obscur, ténébreux, où la frontière entre imaginaire et réalité se brouille. Après la mort par pendaison de son père (fantomatique Johan Bichot), un homme désespéré, devenu voleur pour survenir au besoin de sa famille, nourrir ses enfants, il tombe avec sa sœur (lumineuse Hélène Chevallier) sur l’emprise d’un étrange pasteur (Zoon Besse), qui épouse leur mère (Sophie Lenoir), la tue, espérant mettre la main sur le magot. 

Refusant de dévoiler où est caché l’argent volé à cet homme fanatique qui se dit d’église, les deux enfants vont devoir affronter leurs pires peurs, la violence d’un homme sanguinaire prêt à tout pour assouvir ses pulsions froides meurtrières, ses désirs de richesse. Avec beaucoup d’ingéniosité, Guillaume Barbot entremêle habilement scénario originel et souvenir lié à sa vision d’enfant et signe un conte nocturne enchaînant les tableaux entre ombres et lumières. S’éloignant de l’atmosphère angoissante et terrifiante du film de Laughton, il donne à cette Nuit une dimension surréaliste, étrange et onirique. Un moment à la frontière des rêves.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

La Nuit de Guillaume Barbot librement inspiré du film « La Nuit du chasseur » de Charles Laughton
Théâtre 13 – Bibliothèque 
30, rue du Chevaleret
75013 Paris
Jusqu’au 19 décembre 2021
Durée 1h40

Mise en scène de Guillaume Barbot
Avec Zoon Besse, Johan Bichot, Pierre-Marie Braye-Weppe, Hélène Chevallier, Yannik Landrein, Sophie Lenoir
Composition musicale et musique live de Pierre-Marie Braye-Weppe, Lumières de Maryse Gautier

Scénographie et costumes de Cécilia Delestre
Création sonore de Sonia Virly

Crédit photos © Catherine Bougerol


Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Gloire sur la Terre de Linda McLean - Mise en scène de Maëlle Poésy © Vincent Arbelet

Combat(s) de Reine

À Théâtre en mai du Théâtre Dijon Bourgogne – CDN, Maëlle Poésy donne
Aller à Haut