Fantômes beckettiens en roue libre au Lucernaire

Les acharnistes e Jean-François Maurier et Rafael Batonnet © Dominique Chauvin

Les Acharnistes sont deux drôles de zozos qui sévissent au Paradis du Lucernaire. Ils apparaissent comme deux fantômes ou deux clochards célestes. Qu’attendent-ils ? Que veulent-ils ? Qui sont-ils ? L’un, vêtu d’une gabardine poussiéreuse, semble s’être échappé d’une pièce de Beckett et l’autre, portant barbichette et lunettes rondes, d’un roman russe. Ils n’ont pas l’air en très grande forme. Le premier a son crâne ceint d’une bande Velpeau et une petite mine. Il est l’Auguste. L’autre, un pansement voyageur autour du pouce et des cailloux dans la chaussure, est le clown blanc. Dans un enchaînement de numéros parfaitement maîtrisés et complètement absurdes, Michaël Périé et Rafael Batonnet nous délectent par leur savoir-faire. Leur duo fonctionne très bien.

Ce spectacle de théâtre burlesque et clownesque se résume à cette question : pourquoi faire simple quand on peut faire inutile ? Dans un brouillon très maîtrisé, qui donne ce sentiment anarchique que les lois de l’apesanteur, de la logique, du raisonnable et du bon ordre, n’existent pas, ils vont se battre et se débattre avec leurs corps, des objets du quotidien, des bouts de bois, de bancs et surtout des tréteaux de table. Mis en scène par un spécialiste du genre, Jean-François Maurier, ces deux sympathiques Acharnistes nous montrent comment faire d’une succession de ratages un beau moment de réussite. C’est complètement loufoque et cela fait du bien.

Marie-Céline Nivière

Les Acharnistes de Jean-François Maurier et Rafael Batonnet
Lucernaire
53 Rue Notre Dame des Champs
75006 Paris
Du 1er décembre 2021 au 2 janvier 2022
Du mardi au samedi à 19h, matinée dimanche à 15h30
Durée 1h15

Mise en scène de Jean-François Maurier
Avec Rafael Batonnet et Michaël Périé
Lumières de Thomas Delacroix
Construction d’Adrien Alessandrini
Choix des défroques de Nadia Léon

Crédit photos © Dominique Chauvin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut