Archipel, le coup d’envoi virtuose de Villeurbanne Capitale française de la culture 2022

Au TNP, sous le regard bienveillant de Jean Bellorini, la jeunesse prend possession des lieux. Conjuguant le lyrisme de Calvino et l’art urbain des riders, Nicolas Musin signe avec Archipel, une œuvre hybride fascinante et hypnotique. 

Skateurs, traceurs, danseurs et autres riders investissent le TNP, du parvis jusque dans la salle Roger-Planchon. Utilisant leurs acrobaties, leurs gestuelles félines la place de mots, ils racontent leur ville, l’environnement urbain où ils habitent. S’appuyant sur les mots d’Italo Calvino, Nicolas Musin, chorégraphe belge, initiateur du projet avec la complicité de Jean Bellorini, signe un spectacle performatif et ovniesque, un poème scénique qui ouvre sous de beaux augures les festivités de cette année si particulière pour Villeurbanne, première ville française à bénéficier du label Capitale française de la culture. 

De la rue à la scène 

Archipel, une chorégraphie théâtrale imaginée par Nicolas Musin
textes extraits des Villes invisibles d'Italo Calvino
TNP © Jeanne Claudel

Bien que la salle soit comble, emplie de spectateurs de tout âge, de tout milieu, de toute culture, un silence religieux règne dans l’arène. Sur le plateau, un skatepark grandeur nature est installé. Dans la pénombre, des silhouettes filiformes font de furtives apparitions. Telles des ombres, elles glissent, avancent à pas feutrés, semblent à peine effleurer le sol. Habitants du monde, des rues de la cité voisine, les riders, portés par la musique tantôt baroque, tantôt éléctro imaginée par Sébastien Trouvé, font leur entrée. Ils envahissent le plateau, s’approprient les moindres recoins, volent, virevoltent font de la scène, un magnifique espace de jeu. 

Des mots, des souffles, des frottements mécaniques

Face à eux, à leurs acrobaties virtuoses, dans un dialogue entre corps et mots, le jeune Damoh Ikheteah, l’épatante Liza Alegria Ndikita et l’unique Ulrich Verdoni, déjà remarqués dans le Jeu des Ombres en septembre dernier durant la semaine d’art à Avignon,  s’emparent des mots d’Italo Calvino et esquissent le portrait multidimensionnel et sensoriel des Villes invisibles, celles d’hier, objet d’un singulier dialogue entre Marco Polo et l’empereur Kublai Khan, celles d’aujourd’hui, ancrées dans un monde qui va à toute vitesse et enfin celles de demain, utopiques, fantasmées.

Une gageure heureuse

Archipel, une chorégraphie théâtrale imaginée par Nicolas Musin
textes extraits des Villes invisibles d'Italo Calvino
TNP © Jeanne Claudel

Le pari, osé et très audacieux de Jean Bellorini, est une réussite, une performance qui conjugue beauté et brutalisme gris, singularité et communion d’êtres. Souligné par les très soignés et ingénieux éclairages de Jean-Marc Skatchko, l’habile mise en espace de Nicolas Musin met en lumière l’intense aura de Caryl Cordt-Moller, l’aérienne aisance de Baptiste Bordier, la sublime voix opératique de Ulrich Verdoni, ainsi que les lumineuses présences des douze autres artistes qui font entrer au cœur de l’institution villeurbannaise, une fougue, un vent de jeunesse, un lyrisme urbain qui fait un bien fou !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Villeurbanne

Archipel, une chorégraphie théâtrale imaginée par Nicolas Musin
textes extraits des Villes invisibles d'Italo Calvino
TNP © Jeanne Claudel

Archipel, une chorégraphie théâtrale imaginée par Nicolas Musin
textes extraits des Villes invisibles d’Italo Calvino
Salle Roger Planchon 
TNP
8 place Lazare-Goujon
69627 Villeurbanne cedex
Jusqu’au 14 novembre 2021
durée 1h20

avec 9 riders 
skate – Florian Maillet, Théo Dabadie, Camilo Payeres, Baptiste Bordier et Romane Panossian
trottinette – Guillaume Trucchi, Arnaud Andres, Antonin Mollard et Ugo Léonce
3 traceurs  – Caryl Cordt-Moller, Maxime Renaud et Kevin Bringolf
jeu  – Damoh Ikheteah, Liza Alegria Ndikita, Ulrich Verdoni
chorégraphie, univers visuel de Nicolas Musin
collaboration artistique – Jean Bellorini, Mélodie-Amy Wallet et Michel Jusforgues. 
lumière de Jean-Marc Skatchko
création musicale de Sébastien Trouvé
assistant, formateur-  Caryl Cordt-Moller (parkour) 
adaptation du décor l- es ateliers du TNP

Crédit photos © Jeanne Claudel

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.