Une revisite charnelle de la Princesse de Clèves

Désir compagnie MSKT. artéphile © Didier Peron

Désir à l’Artéphile, de la compagnie MSKT (Maskantete), est un ovni théâtral totalement surprenant. Une jolie jeune femme blonde entre sur scène. Elle entonne quelques mots et l’on reconnaît la fameuse Princesse de Clèves de Madame de Lafayette. C’est joliment dit, mais je ne vous cache pas ma surprise, car je ne m’attendais pas à cela. Pourtant, quelque chose interpelle, les extraits choisis, mais aussi la manière dont la comédienne l’aborde. Et puis, un jeune homme surgit ! Beau comme un héros romantique ! Tiens, voilà Nemours ! Mais non, c’est juste un comédien qui vient prendre la salle pour répéter ! La comédienne s’insurge, car elle a aussi réservé. Et voilà le spectacle prend alors son envol ! Dans un jeu de corps-à-corps virevoltant, sur des sangles, de pas de deux langoureux, ils vont tournoyer sur le thème du désir. Ils s’attirent comme des aimants qui s’aiment et se repoussent. Les mots de Madame de Lafayette se mêlent à ceux de Lise Martin, les deux autrices, que des siècles séparent, s’unissent pour nous tracer les contours d’une histoire d’amour, de désir et de liberté. On salue la beauté de ce spectacle, mis en scène par Anne-Frédérique Bourget et interprété avec talent par Yolanda Creighton et Benoît Margottin. Laissez-vous séduire ! 

Marie-Céline Nivière

Le désir de la Compagnie MSKT
Festival d’Avignon le Off
Artéphile
5bis / 7 rue du Bourg Neuf
84000 Avignon
Du 7 au 31 juillet à 15h les jours pairs
Durée 1h15

Textes de Marie-Madeleine de Lafayette et Lise Martin
Mise en scène d’Anne-Frédérique Bourget
Avec Yolanda Creighton et Benoît Margotin
Création lumières de Bastien Gérard
Complicité chorégraphique de Cristina Santucci
Complicité circadienne de Cristobal Espoz Garcia
Collaboration dramaturgie une de Julien V

Crédit photos © Didier Peron

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Contact Form Powered By : XYZScripts.com