La métamorphose des cigognes @Alejandro Guerrero

Un homme en quête de FIV

Avec La métamorphose des cigognes, Marc Arnaud traite d’un sujet qu’il connait bien pour l’avoir vécu, la fécondation in vitro ! Pour une fois qu’un homme aborde le sujet de son point de vue, cela donne un spectacle étonnant. Ce petit bijou d’humour et de tendresse se trouve au Train Bleu, alors on y court !

Nous avions découvert avec bonheur l’embryon de ce spectacle, en 2019, lors du festival des Mises en capsule au Théâtre Lepic à Paris. Le principe de cette manifestation est de présenter, sur un format de 20 mn, un spectacle en devenir. Aujourd’hui, l’enfant a bien grandi de 40 mn. Il est beau et fort même. 

Des spermatozoïdes en manque de vigueur 
La métamorphose des cigognes Marc Arnaud @Alejandro Guerrero

Les 300 millions de spermatozoïdes de Marc Arnaud n’ont pas la vigueur nécessaire pour faire la course et arriver à pénétrer dans ce palais merveilleux où le vainqueur pourra se reposer durant 9 mois ! Chez Monsieur Arnaud, la chanson de Ricet Barrier ne marche pas, ses spermatozoïdes sont des coureurs de fond qui s’essoufflent dès le lancement ! Donc, la science va devoir être de la partie et médicaliser ce qui ne peut se faire naturellement lorsque l’on désire ardemment voir l’enfant paraître ! Et c’est une bonne chose. Mais c’est un sacré parcours !

Fable d’aujourd’hui

C’est ce que Marc Arnaud a décidé de nous raconter. Ce moment où l’homme se retrouve dans une petite pièce et, que pendant que l’on s’occupe au bloc opératoire de l’ovule de Madame, doit suivre le protocole et déverser dans un gobelet en plastique sa futur progéniture. Le sujet pourrait être graveleux, voir prosaïque comme dirait une amie ! Et bien que nenni, le comédien en fait une fable d’une grande sensibilité empreinte d’une drôlerie fine et poétique.

Autobiographie

Cette histoire, c’est la sienne. Il n’est pas arrivé là par hasard, dans cette pièce neutre et déshumanisé. Il nous fait parcourir ses questionnements, défiler ses souvenirs, se pencher sur son désir ou pas de paternité, ses craintes de ne pas être à la hauteur, dans l’instant présent comme dans le futur ! On ne va pas vous en dire plus pour ne pas gâcher le plaisir que procure la découverte de l’univers de Marc Arnaud

Un beau travail 
La métamorphose des cigognes @ Alejandro Guerrero

Dans une efficace mise en scène, sans fioriture, de Benjamin Guillard, Marc Arnaud dévoile avec une grande délicatesse les affres et doutes de cet homme qui a peur. Le comédien, qui a travaillé entre autres avec Brigitte JacquesTillyJean-Marie BessetJean-François Sivadier, a énormément de talent. Mais là, il se dégage quelque chose de fort dans son interprétation fine et impeccable. Bravo et merci pour ce bel enfant théâtral !

Marie-Céline Nivière

La métamorphose des Cigognes de et par Marc Arnaud
Festival d’Avignon le Off
Théâtre du Train Bleu
40 rue Paul Saïn 84000 Avignon
Du 7 au 26 juillet 2021 à 13h50, relâche les 13 et 20 juillet
Durée 1h

Mise en scène de Benjamin Guillard
Création lumière de François Leneveu

Crédit photos © Alejandro Guerrero

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut