Maxime Taffanel © Maxime Taffanel

Les instantanés de Maxime Taffanel

Ancien sportif devenu comédien, Maxime Taffanel aurait dû jouer au Théâtre de Belleville, au mois de novembre, son spectacle autobiographique, Cent mètres Papillon. En attendant de retrouver les planches, il s’est laissé prendre au jeu des Instantanés.

Piscine © Maxime Taffanel

Quel est votre auteur de théâtre préféré ? 
Anton Tchekhov

Quel auteur aimeriez-vous jouer ? 
Anton Tchekhov 

Quel roman rêveriez-vous de voir adapter au théâtre ? 
La cuisine de Maïté  

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ? 
James Thierrée

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ? 
J’hésite entre Monique est demandée caisse 12 de Raphaël Mezrahi et Ne coupez pas mes arbres de William Douglas Home. Je jouerais dans ces pièces juste pour leur titre ! 

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ? 
Richard III de William Shakespeare 

Quel artiste a été pour vous une révélation ? 
Gerard Philipe, Philippe Clévenot et Ariel Garcia-Valdès.

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ? 
Les musiques d’Arvo Pärt, et de Max Richter m’inspirent. 
Mon rêve, c’est de jouer Richard III en rentrant sur scène avec le début de Killing in the name du groupe Rage Against The Machine.

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ? 
Killer Joe de William Friedkin. Juste pour avoir le privilège de voir Matthew Mcconaughey sur scène. 

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ? 
Pierre Michon. Et je lui supplie d’écrire un rôle pour mon père. 

cahier Piscine © Maxime Taffanel

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ?
Le paléontologue Alan Grant dans Jurassic Park… Juste pour dire : « Vous avez créé des Raptors ? »

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ?
Herbert von Karajan.

Quelle salle a votre préférence ? 
La salle Richelieu de la Comédie-Française.

Quel serait votre partenaire idéal ? 
Le genre Nelly Pulicani. Très rare. 

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ? 
Nell… Phèdre. 

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ?
Aucun. Pour le moment ! 

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ?
Déjeuner chez Wittgenstein de de Thomas Bernhard, mis en scène par Bob Wilson, Avec André Wilms dans le rôle de Voss, Dominique Blanc dans le rôle de Ritter, et Muriel Mayette-Holtz dans le rôle de Dene. 
Ce serait INCROYABLE.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Maxime Taffanel dans Cent mètres papillon, mise en scène de Nelly Pulicani. © Ludo Leleu

Cent mètres papillon de Maxime Taffanel, Mise en scène de Nelly Pulicani
Festival d’Avignon le OFF
La manufacture
Durée 1H05

Crédit photos © Maxime Taffanel et © Ludo Leleu

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut