Arsène Lupin, toujours aussi fringant

Arsène Lupin © Franck Harscouët

Arsène Lupin « est le plus grand des voleurs, oui mais c’est un gentleman ». Le personnage de Maurice Leblanc est surtout un des héros les plus populaires de la littérature française. Plus de huit ans après sa création au Théâtre Michel, Delphine Piard a repris, au Lucernaire, son spectacle original et divertissant qui séduit autant les adultes que le jeune public.

Au château de Gournay-Martin, on prépare activement le mariage de Germaine avec le duc de Charmerace. Mais voilà, Lupin a envoyé une missive pour annoncer son intention de dérober le diadème de la princesse de Lamballe que possède la famille. Comment s’y prendra-t-il ? Le roi de l’usurpation d’identité a plus d’un tour dans son sac pour arriver à ses fins. Le commissaire Gallimard parviendra-t-il à faire échouer le projet ? Vous le saurez en allant découvrir la pièce !

L’adaptation de Delphine Piard est bien ficelée et l’on suit l’intrigue avec plaisir. Mais, c’est surtout la conception du spectacle et sa mise en scène qui séduit le plus. Les décors ingénieux, constitués de panneaux mobiles, œuvre de Juliette Azzopardi, nous font passer avec fluidité du château à la demeure de Lupin. Entouré d’une belle équipe, composée de Pierre Khorsand, Constance Carrelet (en alternance avec Aude Roman ou Valentine Revel-Mouroz), Emma Brazeilles, Florent Chesné (en alternance avec Nicolas Soulié), Grégoire Baujat (en alternance avec Jean-Romain Krynen) est un extraordinaire Lupin. Ces artistes talentueux font vivre cette aventure avec beaucoup d’esprit et de talent. Conservant toute sa fraîcheur, ce bel hommage à « ce grand seigneur » n’a pas pris une ride et se déguste avec délice.

Marie-Céline Nivière

Arsène Lupin d’après l’œuvre de Maurice Leblanc.
Lucernaire
53, rue Notre Dame-des-Champs
75006 Paris.
Jusqu’au 5 mars 2023.
Du mardi au samedi à 20h, dimanche 17h.
Durée 1h15.

Adaptation et mise en scène de Delphine Piard.
Assistant à la mise en scène Nicolas Soulié.
Avec Grégoire Baujat ou Jean-Romain Krynen, Pierre Khorsand, Aude Roman ou Constance Carrelet ou Valentine Revel-Mouroz, Florent Chesné ou Nicolas Soulié, Emma Brazeilles.
Décors de Juliette Azzopardi.
Costumes de Solène Cauty et Chloé Boutry.
Chorégraphie de Michel Durand.

Crédit photo © Franck Harscouët.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.