/

La vie trépidante de Cookie Mueller

Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir de Justine Heynemann et Léonore Arnaud ©DR

Dans une belle complicité artistique, la metteuse en scène Justine Heynemann et la comédienne Eléonore Arnaud nous invitent à une très belle Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir.

Ce titre intrigant est celui des mémoires d’un personnage totalement iconoclaste, Cookie Mueller. Actrice, performeuse, critique d’art et auteure, elle a été l’égérie de l’avant-garde de la culture américaine des années 1970 et 1980. Cette belle fille, issue de la beat generation et du mouvement hippie, a vécu la vie comme une grande fête et une œuvre artistique. Le Sida arrêta le vol de celle que l’on considérait comme « la diva de l’underground ». Entendre son histoire permet de plonger dans cette époque, réveillant pour les uns des souvenirs de Palace et permettant aux autres de découvrir cette période de tous les possibles fracassée par ce virus qui fit tant de ravages.

Le spectacle est un petit bijou. Il traduit l’ambiance d’une certaine Amérique et saisi toutes les nuances de cette femme lumineuse et libre comme l’air. Mélangeant au texte la musique jouée en live par Valérian Behar-Bonnet, Justine Heynemann réalise une mise en scène très rock and roll ! Ça bouge ! Elle ne cesse de nous surprendre par ces choix d’occupation du plateau. Ce tourbillon reproduit bien celui dans lequel Cookie Mueller s’est laissée prendre. Telle une Susan Sarandon, sexy en diable, virevoltante, dévorant la scène, Eléonore Arnaud incarne à la perfection les failles, les engouements, les coups de cœur comme ceux de folie d’une femme libérée et fragile à la fois. C’est magnifique.

Marie-Céline Nivière

Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noire de Cookie Mueller.
Festival Avignon Off – Le Train Bleu.
40, rue Paul Saïn 84000 Avignon.
DU 8 au 27 juillet 2022 à 22h30, relâche les 14, 21 juillet.
Durée 1h10.

Adaptation de Justine Heynemann et Eléonore Arnaud.
Mise en scène de Justine Heynemann.
Avec Eléonore Arnaud et Valérian Béhar-Bonnet.
Scénographie de Marie Hervé.
Lumières de Fouad Souaker.

Crédit photo ©Léa Comelli

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.