/

La magie de Swayze, l’exubérance de Chloé Oliveres

Quand je serai grande, je serai Patrick Swayze de Chloé Oliveres © Fabrice Cervel

Pour son premier seul-en-scène qu’elle présente au théâtre des Béliers à Avignon avant de s’installer en février 2023 au Rond-Point à Paris, l’engagée Chloé Oliveres choisit comme figure tutélaire totem, Patrick Swayze. Et dire qu’elle a bien fait, est un doux euphémisme. Pétillante, rayonnante, explosive, la comédienne se livre à mille pour cent dans cette autobiographie délirante, drôle et touchante. 

Membre du collectif Les filles de Simone, cette brune de quarante ans n’a jamais la langue dans sa poche. Elle a un franc-parler jamais brut, toujours bien tourné. Cette faconde, cette verve, inonde son récit, lui donne toute sa couleur, sa force drolatique, poétique et bien évidement féministe. De sa naissance à aujourd’hui, Chloé Oliveres conte les petits trucs, les petits riens qui ont construit la femme qu’elle est devenue. 

Son prisme, l’amour bien sûr. Petite fille, elle jouait à la Barbie pour mieux être séduite par Ken. Adolescente, elle tombe sous le charme de la musculature de Johnny Castle alias Patrick Swayze dans Dirty Dancing, et tout particulièrement de son deltoïde. Parcourant avec humour la carte de Tendre, elle s’amuse à traverser ses histoires d’amour, d’amitiés, ses coups de cœur qui, de la fiction à la réalité, ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui, une battante, une comédienne rare, lumineuse, aussi à l’aise dans le drame que dans la comédie. 

D’un revers de main, d’un sourire, d’un geste, d’une réplique qui fait mouche, elle attrape le public, l’embarque dans son monde de rêves, pas toujours rose, mais plein de paillettes. De sa revisite féministe du film culte des années 1980 à sa façon de raconter ses aventures toxiques, Chloé Oliveres fait mouche. Sa présence irradiante parfaitement ciselée par la mise en scène de Papy, sa volubilité ineffable font le reste. Quand je serai grande, je serai Patrick Swayze est une gourmandise, une pépite de cet Off 2022. 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Avignon

Quand je serai grande, je serai Patrick Swayze de Chloé Oliveres
Festival Off d’Avignon
Théâtre des Béliers
53, rue du Portail Magnanen
84000 – Avignon
jusqu’au 30 juillet 2022 à 14h30 – Relâches : 12, 19, 26 juillet 2022
durée 1h

Mise en scène de Papy
avec Chloé Oliveres
Scénographie d’Émilie Roy
Création lumière d’Arnaud Le Dû
Costumes de Sarah Dupont
Voix off – Richard Darbois
Chorégraphie de Laëtitia Pré

Crédit photos © Fabrice Cervel

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.