/

Être gay, du rire aux larmes

La vie est une fête de Lilian Lloyd - Mise en scène de Virginie Lemoine © Frédérique Toulet

Le Virginie Lemoine nouveau est arrivé en Avignon et s’est installé à théâtre actuel. Avec délicatesse, justesse et un humour tout en nuance, la comédienne et metteuse en scène continue à porter, par la comédie, la parole des minorités. Engagée contre l’homophobie, elle porte au plateau La vie est une fête de Lilian Lloyd, qui conte le parcours d’un jeune homme tout à fait ordinaire de la découverte de son homosexualité jusqu’à sa revendication. 

Romain a tout pour être heureux, ou presque. Bon, d’accord, sa mère aurait préféré une fille et plonge dans une dépression sans fin après sa naissance, mais son père l’aime pour deux. Beau mec, il sort avec la plus belle fille du lycée. Malheureusement, au lit, ce n’est pas ça. Son charisme fait de lui le gars le plus populaire de la fac. Il assume une sexualité débridée, jusqu’au jour où il se retrouve dans le lit d’un homme un peu plus âgé que lui. Et là, c’est la révélation. Le mot « gay », s’affiche dans sa tête. Difficile d’assumer quand, toute son enfance, il a entendu son père répéter : « Pleurer, c’est pour les pédés, et nous… nous ? On n’est pas des tapettes ! » Mais La vie est belle, quand on aime on accepte l’autre tel qu’il est, on veut juste son bonheur. Que faire du regard des autres, de ces inconnus qui jugent sans savoir ? 

Libre, insouciant, il vit pleinement son existence. Manifester pour changer la société, ce n’est pas son truc. Ça ne l’intéresse pas. Il ne veut aucune contrainte, s’engager, ce n’est pas pour lui. Jusqu’à ce 13 novembre tragique, où on lui refuse de donner son sang pour aider les victimes du Bataclan, tout simplement parce qu’il est homo. Enfin, l’injustice de nos sociétés intolérantes lui saute à la gueule. Fini la désinvolture, bonjour le temps des revendications, du combat. 

Porté par Julien Alluguette, plein de fougue et de verve, La vie est une fête assume ces petits défauts — quelques poncifs, quelques portes ouvertes enfoncées —, son côté comédie « feel good », très Feydeau, pour mieux parler à tous et rappeler qu’encore aujourd’hui, être gay n’est toujours pas un long fleuve tranquille. Au diapason du flamboyant comédien, la lumineuse Ariane Brousse, le détonant Benjamin Tholozan, l’excellent Alexis Victor et l’inénarrable Valérie Zaccomer font des merveilles. Entre rire et larmes, Virginie Lemoine réussit son pari, lutter contre l’intolérance, l’ignorance avec humour et justesse.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Avignon

La vie est une fête de Lilian Lloyd
Festival Off d’Avignon
Théâtre Actuel
80 rue Guillaume Puy
84000 Avignon
du 7 au 30 juillet 2022 à 13h40 – Relâches : 11, 18, 25 juillet 2022
Durée 1h15

Mise en scène de Virginie Lemoine assistée de Laury André
avec Julien Alluguette, Ariane Brousse, Benjamin Tholozan, Alexis Victor, Valérie Zaccomer
Décors de Grégoire Lemoine 
Costumes de Virginie Lemoine
Lumières de Denis Koransky
Musiques de Stéphane Corbin
Chorégraphies de Wilfried Bernard 

Vidéo de Cyrille Valroff

Crédit photos © Frédérique Toulet

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.