//

Éphémère, corps à corps amoureux

Ephémère de Panchika Velez © Xavier Cantat

Au Théâtre des Gémeaux à Avignon, Vanessa Guide et Aurélien Chaussade donnent chair à une surprenante histoire d’amour. Éphémère, signée Panchika Velez, est une exploration puissante de tout ce qui entoure les rapports charnels.

Panchika Velez est une habituée du Festival Off d’Avignon : La photo de papa de Stephan Wojtowicz, Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti, Au début de François Bégaudeau. Elle revient cette année avec un spectacle étonnant dans lequel elle explore les relations amoureuses. Elle s’est pour cela inspiré de l’ouvrage de Dacia Maraini, Dialogue d’une prostituée avec son client. Elle en a tiré la trame. Qu’est-ce qui fait qu’un homme achète les charmes d’une femme ? Qu’est-ce qui fait qu’une fille vende son corps ? Pourquoi ces rapports, basés sur le mercantile, ont la peau dure ?

La nudité des sentiments
Ephémère de Panchika Velez © Xavier Cantat

Benjamin a rencontré Agathe dans un bar à champagne. Elle est belle et élégante. Ils entrent dans la chambre d’un love hôtel. Mais la jeune femme prend immédiatement les rênes de la situation, déstabilisant ainsi le jeune homme qui pensait contrôler le jeu. Chacun tour à tour va dominer l’autre. Mais surtout, ils vont laisser paraître leurs failles issues de leur histoire personnelle et familiale, de leur vision de la vie. Et cette soirée qui aurait dû être éphémère va laisser place à une histoire d’amour, qui comme presque toutes, finira mal, après avoir tenté d’exister.

Panchika Velez aime brouiller les pistes. Vous pensez être là et vous vous retrouvez ailleurs. Le premier acte est sans équivoque, nous sommes dans une histoire de sexe où les sentiments n’ont normalement pas de place. Le deuxième acte est inattendu, dévoilant l’inaptitude au bonheur des personnages. Le troisième acte aborde la reconstruction, celle d’un homme qui ne sait aimer et celle d’une femme qui se protège.

Les histoires d’Amour finissent mal en général
Ephémère de Panchika Velez © Xavier Cantat

Le jeu intense et sincère des comédiens apporte à ce spectacle une puissance chargée d’érotisme et de sentiments. Dans le rôle de Benjamin, on retrouve Aurélien Chaussade, qu’elle avait déjà mis en scène dans Qui a peur de Virginia Woolf. Il est irréprochable dans ce personnage qui traîne ses fêlures et sans parvenir à en s’en délester. Vanessa Guide incarne avec une gracieuse sensibilité cette fille à qui la vie n’a fait aucun de cadeau. Scénographie, utilisation de la musique, occupation de l’espace, jeux de lumières, la mise en scène de Panchika Velez est très réussie. Pour tout ce qui touche la relation aux corps, elle a demandé à Seydou Boro de chorégraphier ces instants, leur donnant ainsi une beauté poétique.

Marie-Céline Nivière

Ephémère écrit et mis en scène par Panchika Velez.
Festival Avignon OffLes Gémeaux.
10 rue du Vieux Texier 84000 Avignon
Du 7 au 30 juillet 2022 à 11h35, relâche les 12, 19, 26 juillet.
Durée 1h10.

Avec Vanessa Guide et Aurélien Chaussade.
Scénographie de Jean-Michel Adam.
Lumières de Florent Barnaud.
Costumes de Marie Arnaudy.
Création sonore de Fred Fresson
Chorégraphie de Seydou Boro.
Assistante à la mise en scène Mia Koumpan.

Crédit photos © Xavier Cantat

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.