/

Dans la tête pleine de fantaisie de Ruth Childs

Fantasia de Ruth Childs © Marine Magnin

Allongé au sol sur le ventre, en fond de scène, côté cour, un corps immobile semble dormir. Tee-shirt assorti à sa perruque violette, Ruth Childs plonge dans ses souvenirs d’enfance. Pour son premier solo, qu’elle présente jusqu’au 16 juillet 2022 aux Hivernales, dans le cadre de la Sélection suisse en Avignon, la danseuse et jeune chorégraphe s’inspire des grands morceaux de musique classique qui ont bercé sa jeunesse. Telle un Mickey au féminin, elle invente son Fantasia entre rigueur du geste et humour de la pensée. 

Nièce de Lucinda Childs, pour qui elle a été souvent interprète, l’artiste anglo-Américaine cherche sa place au soleil. S’échappant des sentiers battus, elle invente sa propre écriture, modulant les grammaires de ses aînées, les détournant avec humilité et malice. Comme transpercée par les tubes de BeethovenTchaïkovski et DvořákRuth Childs dessine avec ses bras et ses jambes, des gestes carrés, précis, géométriques. Rien ne dépasse, quoique. Elle flirte avec les lignes, s’amuse des postures. Changeant de perruques, modifiant sa partition, toujours en mouvement vers un ailleurs où on ne l’attend pas, une chorégraphe nouvelle génération est en train de naître sous les yeux des festivaliers. 

Diagonales, pas chassés, marches arrière, arabesques, Ruth Childs aime autant l’harmonie que la discordance, et semble trouver un malin plaisir à décaler le regard du public. Si Fantasia gagnerait à être resserrée, la virtuosité de la danseuse et l’inventivité de l’artiste emportent notre adhésion. Refusant les évidences, elle signe une symphonie chorégraphique troublante, questionnante autant qu’inspirante. Un début prometteur, une artiste clairement à suivre !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Avignon

Fantasia de Ruth Childs 
Sélection suisse en Avignon

Festival Off d’Avignon
Les Hivernales – CDCN d’ Avignon
18 Rue Guillaume Puy
 84000 Avignon
Jusqu’au 16 juillet 2022
Durée 50 min

chorégraphie et interprétation dde Ruth Childs 
lumière et direction technique de Joana Oliveira 
recherche et création sonore de Stéphane Vecchione 
régie lumière d’Alexy Carruba 
regard extérieur chorégraphique de Maud Blandel 
regard extérieur de Nadia Lauro 
costumes de Cécile Delanoë 

Crédit Photos © Marine Magnin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.