/

13, love is all you need ou la reconstruction

13 de Pierre Azéma et Alex Metzinger à l'Espace Roseau Teinturiers - Festival Off Avignon

À l’espace Roseau Teinturier, Pierre Azéma et Alex Metzinger présentent leur ingénieuse adaptation du Livre que je ne voulais pas écrire d’Erwan Larher. Ils ont intitulé leur spectacle simplement, 13. Chiffre porte-malheur ou bonheur, c’est selon, surtout s’il s’acoquine au vendredi. Mais en ce mois de novembre 2015, c’était un samedi et nous sombrions dans l’horreur. Même après Charlie Hebdo, l’épicerie casher, personne n’était préparé à cela.

Erwan, pas plus que les autres. Romancier et passionné de rock, il est au Bataclan pour le concert des Eagles of Death Metal. Sévèrement blessé aux fesses – Ce qui est assez délicat – , il s’accroche à la vie, mais la branche qu’il le maintient réside dans la réponse à cette simple question : Rebandera-t-il un jour ? Très vite, il va comprendre que le corps ne se retape pas sans amour et que le sexe n’a rien à voir avec cela. Nous sommes dans un récit où il est question de reconstruction, d’appréhension de la vie sous un autre angle. Même s’il n’a pas la force du Lambeau de Philippe Lançon, le texte de Larher nous touche. C’est comme si pour lui cette date marque le passage de l’éternelle insouciance d’un adolescent attardé à l’âge de raison.

La grande force de ce spectacle, mise en scène avec une belle adresse par Pierre Azéma, est d’avoir intégré la musique, interprétée en direct par l’étonnante Pauline Gardel. Ces notes et airs s’immiscent dans les réflexions et pensées de cet homme qui ne vivait que pour elle. Avec une fragilité touchante, Alex Metzinger s’est glissé habilement dans la peau de ce héros malgré lui, ce combattant de la survie qui connaîtra sa résurrection. Lorsqu’il peut enfin être debout, c’est pour danser au son de cet hymne à la vie et qu’il veut partager avec le monde entier : Ça change tout l’amour. Autour, en donner, en recevoir, ça change tout.

Marie-Céline Nivière

13, Love is all you need de Pierre Azéma et Alex Metzinger, d’après Livre que je ne voulais pas écrire d’Erwan Larher.
Festival Off Avignon
Espace Roseau Teinturiers
45, rue des Teinturiers 84 Avignon.

Du 7 au 29 juillet 2022 à 20h35, relâche mardi.
Durée 1h15.

Mise en scène de Pierre Azéma.
Avec Alex Metzinger.
Création musicale et musique live par Pauline Gardel.
Lumières de Sébastien Lanoue.
Scénographie d’Honneur Society.
Création sonore d’Emeric Renard.
Costumes de Julia Allègre.
Collaboration artistique de Laurence Gray.

Crédit photo ©DR

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.