/

Radio on air au théâtre transversal

La friche et l'architecte de Gérald Dumont © Paulo Lobo

À Avignon, avant la foule des juilletistes, la très avenante Laetitia Mazzoleni a présenté, le 2 juin 2022, à quelques professionnels son éclectique programmation pour la 56e édition du festival d’Avignon OFF, ainsi que le second opus de parkour, un seul-en-scène radiophonique autour d’un récit de vie. Ce moment à part a été l’occasion pour cette metteuse en scène, passionnée par son métier de directrice de lieu, de rappeler son engagement auprès des artistes ainsi qu’auprès des compagnies locales – cinq seront à l’affiche cet été. 

Conventionnée par la mairie, repérée par les institutions pour son travail de soutien à la création, Laetitia Mazzoleni continue à mener à bien l’un des projets qui lui tient particulièrement à cœur, faire du Théâtre Transversal, un lieu de résidence à l’année permettant au processus créatif de maturer, de prendre son envol en étant un peu moins présuré par les contraintes matérielles et temporelles, lots communs malheureusement la plupart des troupes.

Humaine, fidèle et curieuse de toutes les formes théâtrales, la directrice propose une sorte de grand écart scénique allant des seules-en-scène d’Élise Noiraud – intégrale de 4h30, du très rarement vu dans le OFF – au spectacle pour enfants de la compagnie Deraïdenz – durée 30 min – en passant par une évocation de Bernard Giraudeau ou une mise au plateau des correspondances de Truffaut. Avec bienveillance et chaleur, c’est à la dernière création de Gérald Dumont, qu’elle a tenu à convier un petit nombre de fidèles, pour marquer le coup, lancer une saison post-covid renouvelée et lumineuse. 

Se glissant dans la peau de Jean-Pierre Moulte, un journaliste radio, l’auteur et comédien continue son exploration des parcours de vie autant banals que singuliers. Après avoir esquissé l’an passé le portrait d’une jeune policière vivant dans une cité de banlieue qui se trouve confrontée aux préjugés, au sexisme et à la violence, il se penche cette fois sur l’histoire de Thomas, un architecte qui se voit confier la réhabilitation d’un haut fourneau, devenu friche industrielle. Questionnant enjeu climatique, compromission politique, intérêt économique, réaménagement du territoire et attractivité, Gérald Dumont signe une performance radiophonique très réaliste. Mis en scène par Nathalie Grenat, il invite le spectateur à plonger dans le quotidien d’un oiseau de nuit, un reporter du vivant.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – envoyé spécial à Avignon 

La friche et l’architecte de Gérald Dumont
Parkour II
Théâtre K.
Festival d’Avignon OFF
Théâtre Transversal
10 Rue Amphoux
84000 Avignon
Du 7 au 26 juillet 2022 à 18h30
Durée 1h

conception, texte et interprétation – Gérald Dumont
conception, mise en scène et voix off – Nathalie Grenat
création lumière de Philippe Catalano
construction du décor – Franck Roncière

Crédit photos © Paulo Lobo

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.