Marylin, ma grand-mère et moi de Céline Milliat Baumgartner. Mise en scène de Valérie Lesort © Jean Sentis

Portrait en miroir d’une grand-mère et d’une légende hollywoodienne

Marylin, ma grand-mère et moi de Céline Milliat Baumgartner. Mise en scène de Valérie Lesort © Jean Sentis

C’est avec un réel bonheur que nous avions assisté en novembre 2020, à la première représentation de Marylin, ma grand-mère et moi, la nouvelle pièce écrite par Céline Milliat Baumgartner, mise en scène par Valérie Lesort. La pièce sortait des nombreuses semaines de résidence de création au Préau de Vire et aurait dû être présentée au public. Mais voilà, rappelez-vous, la décision de fermer les salles de spectacles au public venait de tomber. Mais les professionnels eux avaient encore le droit de pénétrer dans un théâtre. Cela permettait comme l’a alors si bien dit Valérie Lesort avec son plus beau sourire, que cela « leur faisait chaud au cœur de pouvoir nous montrer leur travail ».

Ce nouvel opus fait écho à son magnifique monologue Les bijoux de pacotille qui, au Rond-Point en 2018, nous avait bouleversés. C’est fois-ci, Céline Milliat Baumgartner fait revivre le fantôme de sa grand-mère et le met en miroir avec Marylin Monroe, « mythe planétaire ». Car toutes deux, à leur façon, ont côtoyé la folie, ont souffert des hommes et de leurs amours, ont vu leurs rêves et espoirs se fracasser, l’une abandonnera ses filles, l’autre n’aura jamais d’enfant. Et entre ces deux figures imposantes, il y a la jeune fille qui doit apprendre à vivre. Tout comme pour « Les bijoux », le texte est bouleversant. Tel un fil d’Ariane, on suit les trois histoires sans jamais se perdre, sur la condition de la femme, sa construction et destruction. La mise en scène de Valérie Lesort, qui signe également la scénographie, est d’une grande poésie, mais aussi d’une inventivité réjouissante. Une armoire normande dont chaque ouverture de portes propose un lieu de jeu exceptionnel dans lequel Céline Milliat Baumgartner et le musicien Manuel Peskine déploient leur talent et nous régalent. Ce Marylin, ma grand-mère et moi est un petit bijou ciselé avec finesse et beaucoup tendresse. On y court !

Marie-Céline Nivière 

Marylin, ma grand-mère et moi de Céline Milliat Baumgartner
Théâtre du Petit Saint-Martin
17, rue René Boulanger 
75010 Paris 
Du 11 janvier au 9 avril 2022
Du mardi au samedi à 19h ou 21h (en alternance)
Durée 1h15

Mise en scène et scénographie de Valérie Lesort
Avec Céline Milliat Baumgartner, Manuel Peskine ou Raphaël Bancou (en alternance)

Musique de Manuel Peskine
Lumières de Jérémie Papin

Costumes de Julia Allègre
Chorégraphie de Yohann Têté

Crédit photos © Jean Sentis

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut