Comme un homme

Sonny de Nataša Živković Festival Trajectoires © Nada Zgank

Au forum Jacques Prévert de Carros, dans le cadre du Festival Trajectoires, des récits de vie, Nataša Živković esquisse le portrait performatif des dernières « vierges sous serment » des Balkans. Ancienne danseuse, l’artiste slovène se glisse dans la peau d’un homme et questionne ainsi la représentation de la masculinité et la place des femmes. 

Fascinée par ces jeunes femmes vivant dans des régions reculées du Monténégro, d’Albanie et du Kossovo, qui choisissent pour hériter de leur père de devenir le patriarche, l’homme de la famille, et de rester vierges jusqu’à leur mort, Nataša Živković part à travers la toile en quête de témoignages. Elle collecte l’histoire de ces burrneshë – vierges jurées en albanais – pour mieux comprendre leur choix. Acceptant à 8, 16 ou 20 ans de changer d’apparence, d’abandonner tous attraits féminins, pour transformer leur corps, le rendre plus masculin, elle acquiert, selon une coutume médiévale, un autre statut, une place dans la société patriarcale qui les a vu naître. S’émancipant des traditions de leur pays, des contraintes, elles peuvent enfin vivre libres, être socialement des hommes. 

Corps musculeux, sec, Nataša Živković se nourrit de ces récits de vie, leur donne chair grâce à un dispositif bi-frontal, qui permet aux spectateurs d’être au plus près des mots, des mouvements. Assistée de deux hommes, travestis par choix ou pour le show, l’artiste rend hommage à ces femmes, tout en questionnant le genre, le sexisme de ces lois séculaires. 

Geste politique autant que performatif, Sunny touche par sa radicalité, secoue nos consciences occidentales, et réveille au plus profond de nos êtres, une alarme, celle du machisme endémique, celle qui rappelle que malgré les avancées, la parité, l’égalité restent encore un beau et doux rêve. Comme dirait Simone de Beauvoir, « on ne naît pas femme, on le devient » et il ne faut jamais oublier « qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant. »

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Carros

Sonny de Nataša Živković
festival Trajectoires
Forum Jacques Prévert
Salle Juliette Greco
1 Rue des oliviers
06510 Carros

Durée 45 min + bord de scène

Tournée à venir
Bruxelles et Lyon pour le festival sans interdit

Avec Nataša Živković accompagnée de Daniel Petković, Loup Abramovici
Scénographie de Lenka Đorojević

Crédit photos © Nada Zgank

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut