Olympe de Gouges au temps présent

Aux rendez-vous d’ailleurs, la délicieuse Véronique Ataly, dans un spectacle réjouissant et humaniste, écrit par un homme, Patrick Mons, propose avec intelligence et humour de répondre à la question d’Olympe de Gouges, Hommes, qu’y a-t-il de commun entre vous et nous ?

Olympe et moi est la mise en abyme d’une comédienne qui a la mémoire qui flanche. Florence, puisque c’est son nom, n’est pas une vedette, mais elle a, jusqu’à présent réussi à vivre de son métier. Aujourd’hui, elle est la doublure d’une comédienne renommée à qui elle ne ressemble absolument pas, dans un spectacle sur Olympe de Gouges. La star joue dans les grandes salles de France et de Navarre et elle, dans celles des coins paumés. Debout sur sa tribune, vêtue d’une robe d’époque, elle attaque son texte et voilà que comme le personnage qu’elle doit incarner elle perd la tête ! Elle va alors tomber dans ce trou de mémoire et partir dans de belles digressions. Comme elle sait que la pensée d’Olympe, considérée comme une pionnière du féminisme français, fait encore écho, elle plonge dans ses souvenirs, nous fait part de ses réflexions sur son quotidien, pour retrouver son texte qu’elle savait sur le fil du rasoir.

Un désir d’actrice

Olympe et moi de Patrick Mons avec des textes d’Olympe de Gouges
Les Rendez-vous d’Ailleurs
Véronique Ataly © Philippe Delacroix

En 2007, j’avais vu la première mouture, signée alors par Jean-Marie Lecoq, au théâtre du Renard. Déjà à l’époque, le spectacle m’avait séduite. Mais bien qu’il possédât déjà bien des qualités, on comprend le désir qu’a ressenti Véronique Ataly de le récréer, 14 ans plus tard, avec un autre partenaire. Si la base demeure identique, le texte a beaucoup évolué. Parce que finalement rien n’a changé, rien ne s’est pas arranger. Mais une chose est certaine, aujourd’hui la parole s’est libérée et les combats ont repris. Tout cela a nourri le parcours de la comédienne. 

La vie d’une comédienne

Messieurs ne prenez pas peur, ce n’est pas un spectacle féministe revanchard. Loin de là. Jouant avec les mots et jonglant avec les idées, Monsieur Patrick Mons, a écrit un texte où il est question de la vie, celle d’une femme qui a aimé, a été aimé, a été mère, une comédienne qui, passée la cinquantaine, veut continuer à travailler, à être considérée, et qui ne baisse pas les bras devant tous les combats, encore trop nombreux, à mener. On ne va pas vous cacher, que sa source d’inspiration a été la comédienne Véronique Ataly. On sent le vécu et c’est ce qui donne ce parfum délicieux à ce spectacle.

Olympe en filigrane

Olympe et moi de Patrick Mons avec des textes d’Olympe de Gouges Les Rendez-vous d’Ailleurs Véronique Ataly © Philippe Delacroix

Parce que le plateau et la salle des Rendez-vous d’Ailleurs s’y prêtent, et que la mise en scène de Patrick Mons va en ce sens, il s’installe tout de suite une grande connivence entre la comédienne et le public, femmes et hommes confondus, jeunes et moins jeunes également. Elle s’adresse à nous, puisant dans notre écoute, dans nos rires et nos silences. Véronique Ataly est formidable dans ce personnage si proche d’elle mais aussi de nous. Son combat, elle le fait avec les seules armes qui méritent d’être utilisées, la douceur, la bienveillance, l’humour et la tendresse. En rendant hommage à Olympe de Gouges, elle fait entendre clairement que si, comme l’a dit le poète, La femme est l’avenir de l’homme, il serait tant que ces derniers en prennent plus amplement conscience. Et elle le dit bien.

Marie-Céline Nivière

Olympe et moi de Patrick Mons avec des textes d’Olympe de Gouges
Les Rendez-vous d’Ailleurs
Du 15 octobre au 28 novembre 2021
Le vendredi et samedi à 20h30, dimanche à 15h
Durée 1h10

Sur une idée originale de Véronique Ataly
Mise en scène et scénographie de Patrick Mons
Avec Véronique Ataly

Crédit photos © Philippe Delacroix

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.