Fille ou garçon, pourquoi choisir ?

Je suis Bizarre d'Astrid Bayiha
© DR

Au Lavoir Moderne parisien, Astrid Bayiha questionne notre rapport aux normes sociétales, forcément genrées, sectaires et rigides. S’intéressant à la manière radicale dont on traite l’hermaphrodisme dans les pays occidentaux, elle signe un texte fort, un spectacle lumineux. 

Loin des clichés, avec beaucoup de délicatesse, l’autrice, comédienne et metteuse en scène conte l’histoire d’Alix (détonante Juliette Savary) , un enfant amphigame – possédant les deux sexes. Refusant de choisir dès la naissance un genre pour son enfant, un père (Nicolas Chevrier) décide, contrairement à l’avis médical et à celui de son entourage et de la société, de laisser la nature faire et Alix déterminer ce qu’il ou elle est. 

Dans un monde où tout est codifié, corseté, comment être libre d’être soi ? Impossible, n’est pas audible pour Astrid Bayiha. Il y a forcément un moyen d’être hors-cadre, loin des chemins balisés, des étroitesses d’esprit. Face au regard des autres, aux jugements à l’emporte-pièce, aux a priori, un père et son enfant entrent en résistance. Cherchant à savoir qui il ou elle peut-être, Alix est avide du monde extérieur, de rencontres. 

En pantalon plutôt qu’en robe, touché.e par l’amitié singulière que lui porte un jeune garçon, troublé.e par le regard des filles, Alix navigue, se cherche, se laisse porter par ses émotions, son imaginaire galopant. Petit escargot pour son père ou fleur de pommier, car c’est plus joli, pour les autres interlocuteurs, l’enfant grandit, s’épanouit contre toutes formes d’intolérances.

Porté par sept comédiens et un musicien, tous habités et épatants, Je suis bizarre est une ode à la différence, à la liberté d’être soi. Encore en rodage et méritant quelques ajustements, la pièce d’Astrid Bayiha est une belle découverte, prometteuse d’un bel avenir, loin de tout conformisme, de toute bien-pensance. Un fort joli moment qui fait voir le monde autrement. Cela fait un bien fou !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore 

Je suis Bizarre d’Astrid Bayiha
Création au Lavoir Moderne Parisien
Durée 1h00 environ

mise en scène d’Astrid Bayiha assisté de Nathalie Bourg
Avec Aurélien Arnoux, Astrid Bayiha, Nathalie Bourg, Nicolas Chevrier, Swala Emati, Jean Joudé, Juliette Savary et Marion Trémontels
Adaptation et composition musicale d’Aurélien Arnoux et Swala Emati
Scénographie et costumes de Camille Vallat
Création lumière d’Alice Marin

Crédit photos ©  Camille Moissinac et de Nour Nikel.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.