Inventions de Mal Pelo - María Muñoz & Pep Ramis © Tristan Perez-Martin

Bach dans le sang

Avant de présenter leur toute dernière création Highlands à Points Communs, le 1er décembre 2021, à Cergy-Pontoise, la compagnie Mal Pelo était ces derniers jours à la Villette, avec Inventions

Dans le cadre du Hors les murs du Théâtre de la Ville, le duo María Muñoz et Pep Ramis a fait retentir durant six jours la musique de Bach, chère à leur cœur, sous les voutes métalliques de la Grande Halle de Villette. Dans cet espace fait de verre et de fer, entièrement tendu de tissu noir, le son monte, résonne, invite au voyage, au rêve. Les deux chorégraphes l’ont bien compris. Grâce à l’épurée et poétique scénographie de Kike Blanco, ils ont imaginé une partition faite de contrastes, de ruptures. 

Une ambiance prégnante 

Inventions de Mal Pelo - María Muñoz & Pep Ramis © Tristan Perez-Martin

Dès que l’on pénètre dans le bâtiment, une ambiance le Magicien d’Oz attrape le spectateur. Un chemin, tracé au sol à la peinture blanche, indique la voie à suivre. Un peu plus loin, un arbre isolé tente de pousser sur le béton, des pierres sont posées, çà-et-là, certaines sont suspendues dans les airs. Sur la scène, encerclé de bandes noires, le blanc domine. Dans un silence assourdissant, les paroles de Bright horses de Nick Cave s’affichent sur l’écran qui sert de fond de scène. Très imagées, cinématographiques, elles sont comme une balade triste, mélancolique, humaine, une ode baroque d’un autre temps, d’une autre époque. 

Des arts conjugués 

Des coulisses, des notes s’échappent. Imperceptiblement, la musique du compositeur allemand gagne en puissance, enivre. Sur une estrade à roulettes apparaissent les musiciens. Comme surfant dans les airs, ils traversent l’espace scénique, se l’approprient. Puis les danseurs entrent en scène, suivis des chanteurs. Entremêlant l’art de la fugue, de la poésie que ce soit celle des mots, des notes ou des corps, les deux chorégraphes continuent, après Bach en 2004 et les Variations Goldberg en 2019, leur exploration, par le geste ,de la musique de Bach. Ils s’en emparent avec élégance et grâce. 

Une partition morcelée 

Inventions de Mal Pelo - María Muñoz & Pep Ramis © Tristan Perez-Martin

Enchaînant les tableaux, passant de la musique pure, à la danse, puis à la poésie, avant de conjuguer l’ensemble dans des tableaux époustouflants, María Muñoz et Pep Ramis jouent avec les fils d’une histoire distordue, baroque, déroutante. S’inspirant de contes de fée version sombre, de situations conflictuelles de la vie quotidienne ou du Nom de la rose d’Umberto Eco, mais aussi de la grammaire d’Anne Teresa de Keersmaeker ou de Pina Baush, ils imaginent un monde singulier où des univers parallèles semblent traverser notre réalité. Gestes amples arrêtés, mouvements vaporeux, hypnotiques, les deux artistes écrivent un texte chorégraphique au cordeau, presque géométrique. Tout est maitrisé, ciselé. 

Envoûté par la musique enivrante de Bach, tantôt staccato tantôt legato, parfaitement dirigé par Joel Bardolet et Quiteria Muñoz, le public se lève comme un seul homme ou une seule femme, pour saluer la performance. Avec Inventions, la compagnie Pal Melo signe un spectacle d’une finesse rare. De l’art avec un grand A.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Inventions de Mal Pelo – María Muñoz & Pep Ramis
La Villette
Hors les murs Théâtre de la Ville
Avenue Jean Jaurés
75019 Paris

Highlands – Première en France à Points Communs

Direction Musicale de Joel Bardolet & Quiteria Muñoz
Espace Scénique de Kike Blanco
Costumes  de Carmepuigdevalliplantés
Lumières d’August Viladomat – Punt De Fuga
Musique de J.S. Bach
Espace Sonore de Fanny Thollot
Avec Le Quatuor A Cordes Joel Bardoletviolon, Jaume Guri Violon, Masha Titovaviole, Daniel Claret Violoncelle 
Le Quatuor A Voix Quiteria Muñoz Soprano, David Sagastume Contreténor, Mario Corberán Ténor, Giorgio Celenza Basse 
& Le Septuor De Danseurs Pep Ramis, María Muñoz, Federica Porello, Zoltàn Vakulya, Leo Castro, Enric Fàbregas, Miquel Fiol

Crédit Photos © Tristan Perez-Martin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut