Mais quelle Comédie ! spectacle conçu et mis en scène par Serge Bagdassarian et Marina Hands ©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Marina Hands et Serge Bagdassarian font swinguer le Français

Quel spectacle ! Quel bonheur ! Les qualificatifs vont manquer pour dire tout le plaisir que nous a procuré, Mais quelle Comédie ! de la Comédie-Française. Serge Bagdassarian et Marina Hands ont réussi un magnifique ouvrage qui nous a emballés ! 

À la demande de l’administrateur, Éric RufSerge Bagdassarian et Marina Hands ont conçu de mains de maître ce petit chef-d’œuvre dédié aux spectateurs qui leurs avaient tant manqué durant ces tristes mois passer sans eux. Comme l’a souhaité Éric Ruf, ce spectacle est conçu comme un grand cabaret, léger, poétique et joyeux. Par le prisme de la comédie musicale, style considéré comme anglo-saxon, les comédiens du Français racontent, avec leurs mots, ce que cela signifie d’appartenir à la Troupe, de ce temps passé dans la Maison de Molière au détriment de la leur, de ce qu’est l’alternance. Ils nous dévoilent les charmes et les tourments de leur métier. Ils évoquent surtout et avant tout le bonheur qu’ils ont d’appartenir à ce lieu chargé d’histoire et d’excellence, à œuvrer pour elle de tout leur cœur et de tout leur talent. 

Un Broadway à la française 

Mais quelle Comédie ! spectacle conçu et mis en scène par Serge Bagdassarian et Marina Hands ©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Chantant, dansant, disant, jouant, fidèle à la devise de la Maison, Simul et Singulis, être ensemble et soi-même, les quatorze comédiens du Français et les deux comédiens issus de la promotion de l’académie de la Comédie-Française nous ont régalés par la qualité de leurs prestations à faire rougir de jalousie les Américains de Broadway ! Dans une scénographie éblouissante, jouant sur les contrastes de l’univers lumineux et coloré des cabarets avec celui plus sombre du plateau nu laissant voir la machinerie, s’amusant avec un escalier gigantesque, escamotable, passant du collectif aux solos, d’un style à la Bob Fosse à celui des Carpentiers, au son d’un orchestre formidable, les numéros s’enchaînent avec une belle aisance ce qui donne des fourmis aux pieds !

Du grand show

Mais quelle Comédie ! spectacle conçu et mis en scène par Serge Bagdassarian et Marina Hands © Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Robert Hirsch et Jacques Charron peuvent être fiers ! Depuis le lac des cygnes, je n’avais pas autant pleuré de rire, et avec un masque ce n’est pas facile ! Le responsable est l’immense Serge Bagdassarian, qui regrettant de n’avoir jamais été distribué dans une tragédie, monte et dégringole l’escalier en chantant Faisons l’amour avant de nous dire adieu, accompagné par un chœur antique délirant ! Il y a tant de beaux moments dans ce festival d’humour et d’émotion, comme le Cell block tango de Chicago, le tralala de la môme Salomé Benchimol, les petites bestioles de Florence Viala. Pardon de ne pas tous les citer ! Mais ce show étant inénarrable, on ne va pas en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir tout ce qui le compose. On ne voit pas le temps passer et c’est debout, dans un fracas d’applaudissements, que nous spectateurs, leur clamons notre bonheur d’avoir reçu ce sublime cadeau !

Marie-Céline Nivière

Mais quelle Comédie ! spectacle conçu et mis en scène par Serge Bagdassarian et Marina Hands
La Comédie-Française
Place Colette Paris 1er
En alternance du 1er octobre 2021 au 3 janvier 2022
Durée 1h45 sans entracte

avec Anne Kessler, Sylvia Bergé, Alain Lenglet, Florence Viala, Elsa Lepoivre, Julie Sicard, Serge Bagdassarian, Nicolas Lormeau*, Jennifer Decker*, Noam Morgensztern, Gaël Kamilindi, Yoann Gasiorowski, Clément Bresson*, Marina Hands*, et Salomé Benchimol (promotion 2021 de l’académie de la Comédie-Française), Nicolas Verdier (promotion 2021 de l’académie de la Comédie-Française).
Les musiciens Vincent Leterme*, Benoît Urbain*, Pierre-Jules Billon, Philippe Briegh, David Doucerain*, Pierrick Hardy*, Olivier Moret, Luce Perret.
*en alternance 
Scénographie de Chloé Bellemère (promotion 2021 de l’Académie de la Comédie-Française) 
Costumes de la Troupe sous le regard amoureux de Christian Lacroix et Jean-Philippe Pons 
Lumière de Bertrand Couderc
Direction musicale et arrangements de Vincent Leterme et Benoît Urbain
Son de Julien Hulard
Travail chorégraphique de Glysleïn Lefever 
Assistanat à la mise en scène d’Alison Hornus
 

Crédit photos © Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut