Jina Djemba © Jina Djemba

Les instantanés de Jina Djemba

Ne pouvant se glisser dans la peau de Nina Simone à la Scène Parisienne, la comédienne Jina Djemba profite d’être en résidence à Lille pour répondre aux instantanés.

La campagne © Jina Djemba

Quel est votre auteur de théâtre préféré ?  
Tchekhov, Shakespeare, Corneille, Leonore Confino, Koffi Kouaoulé, Edward Bond…

Quel auteur aimeriez-vous jouer ?  
Shakespeare, Tchekov, Simon Abkarian, David Mamet, Camus, Laurent Gaudé, Koltès…

Quel roman rêveriez-vous de voir adapter au théâtre ?
 Un roman de l’écrivain Richard Powers. C’est déjà le cas avec Le Temps ou nous chantions. Je suis d’ailleurs en résidence en ce moment à Lille et je suis ravie !

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ?
Julien Gosselin, Joel Pommerat, Eric Ruf, Ostermeier, Peter Brook, John Malkovich – je rêve d’une nouvelle collaboration avec lui après Les Liaisons Dangereuses.

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ?  
Le circuit de Feydeau, un Sacha Guitry ou Une demande en mariage de Tchekhov

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ? 
Antigone, Bérénice, Andromaque, Antoine et Cléopâtre, Phèdre… il y en a trop ! j’aime profondément la tragédie depuis mes débuts au Conservatoire de Paris, non je dirais même depuis toujours je crois.

Quel artiste a été pour vous une révélation ?  
récemment Anna Mouglalis dans Mademoiselle Julie, mise en scène par Julie Brochen, à L’Atelier.

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ? 
Eric Sati, Chopin, Dhafer Youssef et bien sûr Nina Simone…

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ?  
Une Histoire immortelle d’Orson Wells, Queen’s Gambit et Les derniers Tsars qui est une sorte de docu-fiction. 

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ? 
Paulo Coelho, Haruki Murakami, Gilles Leroy ..

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ?  
Mata Hari, Princesse Leia, Une James Bond Girl, Alexandre Pouchkine

un dîner romantique © Jina Djemba

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ?  Dorothy Dandridge, Rosa Parks, Valentina Terechkova – première femme à avoir effectué un vol dans l’espace.

Quelle salle a votre préférence ?  

Les Bouffes du Nord, j’aime ses vibrations, la puissance qui s’en dégage, Le théâtre de l’Atelier j’ai adoré y jouer Les Liaisons Dangereuses et bien sûr le Théâtre de l’Œuvre..

Quel serait votre partenaire idéal ?  
John Malkovich, Mahershala Ali, Benjamin Lavernhe… il y en a beaucoup trop !

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ?
Alexandre Pouchkine, je me sens proche de lui de part mes origines russes, je trouve sa trajectoire fascinante et j’aime l’idée de «  jouer un homme », ça m’anime depuis toujours. 

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ?  
Oui, des rôles particulièrement « connotés » avec un accent gratuit et cliché surtout injustifié.
Lorsqu’un personnage doit être nu sans que ce soit traité ni justifié, sans raison.. 
Je n’aime pas  la gratuité ni la vulgarité utilisée à de mauvaises fins, je respecte trop la nudité artistique et poétique au cinéma et au Théâtre pour céder au simple fantasme.

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ?
Lear et Platonov de Patrice Chéreau, Les Atrides, Le Tartuffe d’Ariane Mnouchkine…

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Miss Nina Simone_1_bouvier_Lucernaire_©Samy La Famille_@loeildoliv

Miss Nina Simone de Jina Djemba et Anne Bouvier
Pièce adaptée de Nina Simone, Roman de Gilles Leroy
(éd. mercure de france), créé au Théâtre du Lucernaire, repris à la Scène Parisienne.

Crédit photos © Jina Djemba et © Samy La Famille

Print Friendly, PDF & Email
Tags:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*