Christian Huitorel © DR

Christian Huitorel nous plonge au cœur de la création de son Dandin

La dandinnerie de Christian Huitorel est un ouvrage remarquable relatant le processus de création d’un spectacle. Du premier instant où il a été pensé à l’ultime représentation, il nous livre les secrets de son George Dandin de Molière.

Je ne connaissais pas Christian Huitorel avant de le croiser lors des rendez-vous organisés par le Syndicat national des Metteurs en scène (SNMS) auquel il appartient. Début septembre, il m’avait envoyé un livre qu’il avait écrit en 2017. Je l’ai posé dans un coin et d’autres ouvrages ont été posés au-dessus et voilà La dandinnerie enfouie. Et puis fin octobre, il m’envoie un charmant message me demandant si j’avais bien reçu son livre ! Je me suis mise à sa place, je n’aurais pas aimé ne pas recevoir au moins un accusé de réception ! Je me suis excusée le plus sincèrement possible et replacé le livre au-dessus de la pile. Le confinement est arrivé et je n’avais plus l’excuse de dire que j’étais débordée ! Alors par un après-midi de confiné cherchant à m’occuper, j’ai pris le livre et je l’ai dévoré. 

Une lecture passionnante 
George Dandin de Molière. Mise en scène de Christian Huitorel. Jean-Paul Rouvrais. © DR

Je n’ai pas honte de l’avouer, j’avais des a prioris et c’était une des raisons qui faisait que j’avais négligé l’ouvrage. Pourquoi ? Par snobisme ! Peut-être ! Par bêtise sûrement ! Car je me suis bien fait attraper, c’est passionnant ! Christian Huitorel, avec une belle plume, une sincérité touchante, pose un regard bienveillant et expérimenté sur ce qu’est la création d’un spectacle. Il met ainsi en lumière le travail des metteurs en scène, de ces chefs de troupe initiateurs de projets qui doivent se battre pour les faire exister. 

La naissance de son Dandin

Dans ce livre, je le redis très bien écrit, il raconte pourquoi et comment il a monté George Dandin, parle du choix des comédiens, de l’écriture du fameux dossier de présentation, de la recherche des partenaires financiers, des théâtres à trouver, évoque la conception du décor et des lumières, l’invention de l’espace de jeu, les répétitions, les représentations. Il évoque aussi les rencontres avec les élèves avant qu’ils ne viennent voir le spectacle. Durant toute la lecture, Christian m’a replongée dans ces moments de doutes et de joies que l’on traverse alors. Ces instants qui m’a été permis de découvrir lors des divers assistanats de mise en scène. C’est un parcours du combattant, dont la victoire est acquise par les applaudissements du public. 

Une belle tournée
George Dandin de Molière. Mise en scène de Christian Huitorel. Adeline Chagneau et Nathalie Veneau. © DR

Ce Dandin a été pensé en 2014. Il était interprété par Adeline Chagneau (Angélique), Fabien Derrien (Clitandre), Christian Huitorel (Madame Sotenville), Alain Lahaye (Monsieur Sotenville), Cédric Lanoë (Lubin), Julien Morel (Colin), Jean-Paul Rouvrais (Dandin), Nathalie Veneau (Claudine). La première représentation, ce « saut vers l’inconnu » a eu lieu le 5 février 2016 à lEspace Béjart à Verneuil, et la dernière le 30 novembre de la même année à la Briqueterie de Montmorency. Benoît Lavigne souhaitait le programmer au Lucernaire en 2017, mais faute de financement suffisant et nécessaire pour que chacun y trouve son compte, avec toute l’honnêteté qui le caractérise, Huitorel dut décliner la proposition. Dandin n’a donc pas été joué à Paris, mais comme bien nombre de spectacles, il a pu avoir des représentations, une petite tournée dans ces théâtres de banlieue et de province qui permettent à la création d’exister. Il ne faut pas l’oublier.

Un livre devenu rare
La Dandinnerie de Christian Huitorel. Editions Abordables.

Lorsque j’ai appelé Christian pour lui dire tout le bien que je pensais de son livre et que je souhaitais en parler, il a été étonné et touché. Il m’apprit alors que la maison d’éditions (Les éditions abordables) avait mis la clé sous la porte et donc que le livre n’est plus disponible, mais que l’on Pouvait en trouver sur les sites de certains revendeurs et qu’il en avait sauvé quelques exemplaires qu’il gardait chez lui. Donc, tout n’est pas perdu si vous désirez vous le procurer. Et pour finir, je vais laisser le mot de la fin à son auteur, une phrase, glanée dans le livre, adressée à des lycéens, qui aujourd’hui nous parle plus que jamais : « Je leur dis souvent que le théâtre n’est pas en danger, que le jour où il n’y aura plus d’électricité, plus de télé, plus d’ordinateurs, il y aura toujours cette possibilité de se raconter des histoires avec des gestes et des paroles ».

Marie-Céline Nivière

La Dandinnerie de Christian Huitorel – Editions Abordables

Crédit Photos © DR

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut