Couv_Maligne_Noemie_caillault_©christopher_Vootz_@loeildoliv

Maligne de Noémie Caillault … One woman show salvateur

MALIGNE_Avignon_Affiche_pepinière_theatre_@loeildoliv.jpg
Maligne, un one woman show drôle et émouvant à voir à la Pépinière Théâtre à Paris puis au Théâtre des Béliers en Avignon

Brune, longiligne, pétillante, Noémie Caillault semble née pour la scène. Un simple mot, une attitude, un geste, une mimique, suffisent pour que l’auditoire s’esclaffe, soit séduit. Le pari était pourtant loin d’être gagné : faire rire avec la maladie. C’est en tordant le cou à la tumeur qui grandit en son sein, et en croquant avec humour et dérision le milieu médical, la famille, les amis et elle-même, qu’elle lutte avec force et poigne contre ce cancer agressif. Il ne gagnera pas. Il ne la définira pas. Qu’on se le dise, Noémie est vivante, un point c’est tout…Ce spectacle étonnant, drôle et émouvant est à voir absolument.

L’argument : Noémie a 27 ans. Noémie est débordante. Débordante de tout : d’énergie, d’humour, de gentillesse, d’enthousiasme. Noémie est belle comme un cœur. C’est justement tout près du cœur, en son sein, que Noémie couve une méchante tumeur. Une tumeur maligne. Mais qui est la plus maligne des deux ? Cette tumeur hors de saison, presque hors de propos, chez une si jeune femme ? Ou Noémie qui rit, qui pleure, et qui rit à nouveau ? Noémie qui se moque de cet envahisseur agressif, de ses médecins, du destin, d’elle-même ? Noémie qui est passionnément vivante.

MALIGNE_Photo_Fauteuil_©Christopher_Vootz_@loieldoliv
Noémie Caillault, une jeune femme survoltée © Christopher Vootz

La critique : La salle est comble. L’atmosphère est fébrile. La lumière s’éteint. Le silence se fait. Au fond de la scène, une silhouette apparaît, frêle et sportive, en combinaison de tissu noir, fluide, sexy. Le visage rayonnant, Noémie a 30 ans, les cheveux courts, bouclés. Inconnue du grand public  elle tient en temps normal la billetterie de la Pépinière Théâtre qui l’accueille aujourd’hui et la produit. Et pourtant, les spectateurs l’acclament avec chaleur, comme une étoile montante du one woman show.

Noémie Caillault n’est pas n’importe qui. Elle a une histoire, « du vécu » comme on dit. Il y a 3 ans, lors d’une banale visite de routine, son gynécologue (voix « off » hésitante) a découvert une « boule », une calcification dans son sein. C’est une tumeur. Commence, pour la jeune femme, un véritable parcours du combattant entre médecins, famille, amis, pourvoyeurs prodigues de conseils « avisés », parfois hors de propos, de « petites phrases » anodines ou décalées… Puis il y a ce cancer, cet ennemi intime, qu’il lui faut apprivoiser, mater, combattre et anéantir. Surtout, il y a Noémie, une jeune femme de 27 ans,  épanouie, pétulante, qui croque la vie à pleines dents.  Maligne, qu’elle a écrit et qu’elle interprète, c’est un peu tout ça. C’est elle, tout simplement.

MALIGNE_Photo_Chaise_Pepiniere_theatre_©Christopher_Vootz_@loeildoliv
Noémie, une fille épatante. ©Christopher Vootz

Loin de s’apitoyer sur son sort, la comédienne en herbe combat ce mal agressif avec humour et philosophie. Et c’est toute la force de ce spectacle décalé, poignant, hilarant. Evidemment, Noémie est malade et il faudra presque trois années de traitement pour venir à bout de cette tumeur. Oui, ça a dû être dur, et oui, son lot de douleurs, de complications, d’effets secondaires est venu obscurcir son quotidien. Elle ne nie pas, mais là n’est pas son propos. Entêtée, terriblement vivante, joyeusement drôle, la jeune fille part en croisade contre les idées reçues, l’image que se fait la société des personnes atteintes de cancer, le qu’en dira-t-on,  la vie avec cette sale maladie ancrée en soi, le regard médical parfois trop clinique, etc…

Pendant 1h10, on rit, on pleure, on vit à l’unisson de l’adorable Noémie. Son ton libre, cru, sans fard, est délibérément humain, donne l’impression d’être en confidence avec une amie de toujours. Pétillante, remuante, flamboyante, elle sait y faire la gaie luronne ! De sa vie sexuelle, de ses souffrances, de ses maux de ventre à se plier en deux, elle nous dit tout. Auto-dérision, humour ravageur, gentille moquerie, sont le sel de Maligne, un one woman show humain,  salvateur…

MALIGNE_Photo_Course_Pepiniere_theatre_©Christopher_Vootz_@loeildoliv
Dans Maligne, Noémie raconte sa drôle de vie © Christopher Vootz

Maligne de Noémie Caillault
La Pépinière théâtre
7 Rue Louis Legrand
75002 Paris
Tous les lundi à 20h30
jusqu’au 15 juin 2015

Théâtre des Béliers
53 rue du du Portail Magnanen
84000 Avignon
Du 4 au 25 juillet 2015
tous les jours à 16h50

 

Un spectacle de et avec Noémie Caillaud
Mise en scène de Morgan Perez
avec les voix de de Jeanne Arenes, Romane Bohringer, François Morel, Olivier Saladin et Dominique Valladié
Une production La Pépinière Théâtre

Print Friendly, PDF & Email

4 Comments

  1. FORMIDABLE, ce que tu nous transmets……Belle leçon de vie
    Bravo tu sais nous faire rire et pleurer, tu es Géniale !!!!!!!!
    BISOUS

  2. Je l ai vu hier soir ce spectacle et je ne cesse d en parler autour de moi. Il en a fallu de l énergie pour vivre cette maladie, il en faut pour cette pièce, autant… Noémie est la présente, tour à tour joyeuse, railleuse, émue, émouvante. Quelle artiste, quelle femme artiste ! . Comment faire pour transporter cette pièce en Province ? Qui aime assez la pièce pour lui donner une deuxième histoire ? J attends le résultat des Moliéres avec impatience. Oui, j espère que la encore Noémie va gagner. Merci, vraiment merci pour cette soiree d hier. Émue Noémie a pleuré sous nos applaudissements, moi aussi…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut