Par tes yeux, contes surréalistes pour ados du monde entier

Print Friendly, PDF & Email
aff-franco2018_hd-1sans_fond_perdu_@loeildoliv

Aux Francophonies en Limousin, Gianni-Grégory Fornet met en scène trois contes d’adolescence du monde entier 

Trois fables d’aujourd’hui invitent à découvrir l’imaginaire teinté de réel de jeunes venant de France, du Canada et du Cameroun. Leur avenir en bandoulière, ils questionnent le monde à l’aune de leur propre histoire. Un récit épique à trois voix qui en dit beaucoup sur l’état du monde et souligne avec fougue ses richesses culturelles. Une friandise aux multiples saveurs que petits et grands dégustent avec un grand plaisir.

Les beats d’une musique techno résonnent sous la voûte de cette ancienne église, transformée en théâtre. Sous l’écran blanc qui sert de fond de scène, six pieds battent la mesure. Parfois, un des comédiens fait une apparition et se meut sur le tempo endiablé. Le temps que le public s’installe, cette mise en bouche crée l’ambiance propice aux récits qui vont venir. A la croisée des chemins, trois adolescents s’interrogent sur leur vie, ce qu’ils ont à dire, à conter de leur existence, de leur pays, de leur culture.

Il y Mimi (pétillante Mireille Tawfik), la Québécoise d’origine algérienne. Née dans les quartiers nord de Montréal, les plus mal famés de la ville, elle n’aime pas les chiens et les études ne l’intéressent. Elle rêve de s’émanciper, de travailler, de gagner suffisamment d’argent pour enfin être elle-même loin de cette vie au rabais. L’effet fait mouche. Les spectateurs sont portés, embarqués dans son univers, notamment grâce aux vidéos qui défilent derrière elle, et offrent des vues banales des rues, des lieux où elle traîne ses guêtres, et par le texte ciselé, vif de Martin Bellemare.

PAR TES YEUX_©Christophe-Pean-Francophonies-en-Limousin25-09-1818-9_@loeildoliv

Mimi (Mireille Tawfik), la québequoise raconte sa vie comme une série télé © Christophe Pean

Plus tard, c’est un jeune adolescent (charismatique Patrick Daheu), vivant à Yaoundé, qui vient confier sa passion pour la « fille de l’heure », une lycéenne qui tous les jours s’installe en face de son stand de banane pour attendre son oncle, celui qui a réussi et pourrait lui offrir une vie meilleur. Accent chatoyant, phrasés émaillés d’expressions chantantes, colorées, images gorgées de soleil, il nous entraîne à travers les mots poétiques de Sufo Sufo dans son pays, le Cameroun, parle de ses traditions, de sa culture, de ses rêves.

Enfin, Norma (épatante, hilarante Coralie Leblanc), jeune bordelaise, expatriée suite au divorce de ses parents au plus profond de la campagne française, déverse sa bile, cache derrière une dégaine « wesh wesh », ses frustrations et ses ressentiments. Manque d’argent, éloignement de sa vie dorée passée, elle se rebelle. Mise en internat pour simplifier la vie compliquée de sa mère, elle a bien du mal à comprendre les codes de ses comparses en pâmoison devant leurs amis, les insectes. Plongeant avec fougue dans la fable kafkaienne écrite par Gianni-Gregory Fornet, la comédienne s’amuse et nous entraîne sur les pentes fantasmagoriques d’une vie en suspens en attente de promesses qu’elle compte bien ne pas laisser passer.

PAR TES YEUX_©Christophe-Pean-Francophonies-en-Limousin25-09-18-3_@loeildoliv

Trio de comédiens pour trois fables humaines © Christophe Pean

Emporté par ses trois récits de vie, ses trois textes écrits à six mains et inspirés de rencontres avec des ados, ces visages en devenir d’un monde en construction, le public entre dans ce ballet chorégraphié avec une folle énergie, une belle vitalité par Gianni-Gregory Fornet, où le quotidien gris rime avec espoir, fureur de vivre. Un triptyque drôle et touchant sur les destins multiples et variés de ces jeunes, figures emblématiques de demain !

Par Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – envoyé spécial

Par tes yeux de Martin Bellemare, Gianni-Grégory Fornet, Sufo Sufo
35e Francophonies en Limousin
Espace Noriac
10, Rue Jules Noriac
87000 Limoges
Le mercredi 26 septembre à 18h, le jeudi 27 septembre à 20h30 et le vendredi 28 septembre à 21h
Durée 1 h00

Tournée
Le 4 octobre 2018 au Château, les 4B à Barbézieux
Le 18 octobre 2018 à Bois Fleury de Lormont dans le cadre du FAB et de la programmation du CDCN-La manufacture
Le 15 et 16 novembre 2018 au Festival Les coups de théâtre à Montréal
Le 20 novembre 2018 au Festival TrafiK de Bergerac
Le 23et 24 novembre 2018 à OTHNI, laboratoire de Théâtre de Montréal
Le 30 novembre 2018 à l’Institut français du Cameroun à Douala

Mise en scène de Gianni-Grégory Fornet
Avec Patrick Daheu, Coralie Leblan et Mireille Tawfik
Collaborateurs artistiques : Martin Bellemare, Sufo-Sufo
Lumières de Véronique Bridier
Assistante à l’espace et à la technique : Adèle Bensussan
Musique originale de Chenillard (Suzanne Péchenart et Élodie Robine)
Film vidéo et montage de João Garcia
Son et mixage de François Gueurce

Vous souhaitez partager un commentaire?