couv_next_©Christine_Coquilleau_Nait_Sidnas@loeildoliv.jpg

Next Thing you Know de Joshua Salzman et Ryan Cunningham

… « Romcom » musicale

Poster_web_aff_NEXT_@loeildoliv
La troupe de Next Thing you Know s’installe pour quelques soirs au Highlander Pub Bar

Les affres de la crise de la trentaine, mis en musique par le duo new-yorkais Joshua Salzman et Ryan Cunningham, donnent lieu à une fort sympathique comédie romantique. Loin de révolutionner le genre, Next Thing you Know vaut surtout par l’énergie, le charme et le talent de ses interprètes  – Lauren Berkman excelle une nouvelle fois – et par l’habile mise en scène de Tolgay Pekin qui, confiné dans l’espace fort réduit d’un sous-sol de bar, en utilise intelligemment les moindres recoins.

L’Argument : C’est l’histoire de quatre New-Yorkais qui rient, boivent et tombent amoureux, tout en se posant les grandes questions de la vie, celles face auxquelles tout jeune rêveur se retrouve confronté quand il se réveille dans cette ville qui ne dort jamais. Épouser un type bien, est-ce se ranger sagement, sans regrets, ou renoncer à d’autres possibles aventures et se contenter de ce qu’on a ? Accepter un emploi à temps plein, est-ce gagner en maturité ou faire le deuil de ses aspirations premières et ses rêves? Vivre dix ans dans une même ville, est-ce que ça nous construit ou nous détruit ?

Next_Miranda_Cripsin_Kauren_Berkman_©olivier_F-A_@loeildoliv
Lisa (Miranda Cripsin) en grande discussion avec Waverley (Lauren Bergman) © Olivier F-A

La critique : C’est sur les bords de Seine, dans les sous-sols d’un « pub » que tout commence. Dans une ambiance bon enfant, spectateurs, musiciens et comédiens se mêlent autour d’un verre. L’immersion est totale. Chacun s’installe. Les lumières s’éteignent. Les premières notes rompent le silence. Paris est loin. En un clin d’œil, on vient de traverser l’Atlantique. On est à New York. Dans un bar, entre deux verres qu’elles servent aux clients, Wawerly (fabuleuse Lauren Berkman) et sa collègue lesbienne, Lisa (pétillante Miranda Cripsin), dissertent sur la vie, parlent de leurs déboires amoureux et  s’interrogent sur leur avenir professionnel.

Next_Frederic_brodard_©olivier_f-A_@loeidoliv
Darren (Frédéric Brodard) et Luke (Quentin Bruno) © Olivier F-A

La première rêve d’être actrice et d’aventures exaltantes, mais s’encroûte dans une vie de couple sans relief avec Darren (charmant Frédéric Brodard), jeune auteur en devenir. La seconde se verrait bien chanteuse, mais a bien du mal à sortir du lot. Joyeuse, enjouée, elle semble avoir une vie amoureuse bien morne d’autant plus qu’elle en pince un peu pour sa jeune amie Wawerly. Quant à Luke (remarquable Quentin Bruno), client habitué du bar, c’est un célibataire collectionnant les aventures, en quête de la femme idéale mais, bien sûr, inaccessible. Tous sont confrontés à des choix qui bouleverseront à jamais leur existence. Doivent-ils poursuivre leurs rêves, ou devenir raisonnable ? Chacun devra choisir sa propre voie, quitte à faire des erreurs.

Next_blue_Quentin_Bruno_Lauren_Berkman_©OlivierF-A_@loeildoliv
Waverly succombera-t-elle au charme de Luke ? © Olivier F-A

De cette intrigue somme toute basique et éculée, Joshua Salzman et Ryan Cunningham

 tirent une jolie comédie musicale aux airs doux et sympathiques, mais manquant d’audace et parfois d’entrain. Tous les morceaux sont agréables et fort jolis, mais aucun ne reste malheureusement en mémoire. La présence de quatre musiciens offre toutefois un effet salvateur à ce ronronnant engrenage. Bien que chansons et textes soient en anglais, l’intrigue est tout-à-fait intelligible pour tous.

Next_separation_Lauren_berkman_frederic_brodard_©olivier_F-A_@loeildoliv
L’amour entre Darren et Waverley s’éteint-il ?
© Olivier F-A

 

Le charme indéniable de ce spectacle vient d’ailleurs. La présence scénique de nos quatre interprètes en est le cœur. Lauren Berkman est radieuse. Son jeu, juste et subtil, révèle, par petites touches, un talent monstre; sa voix se teinte de tonalités rondes et envoûtantes. On ne devrait pas tarder à la voir s’imposer sur la scène parisienne. A ses côtés, la rousse Miranda Cripsin fait vibrer son joli timbre et compose un personnage tout en vitalité et enthousiasme. Plus taciturne, Frédéric Brodard incarne avec justesse le ténébreux amoureux éconduit qui, après le choc et l’abattement, fera tout pour reconquérir sa belle. Sa voix, légèrement grave, offre de jolies tessitures aux mélodies qu’il interprète. Quentin Bruno évolue avec aisance dans le rôle du séducteur patenté, et charme l’auditoire par ses mimiques et son timbre puissant. Le talent de ces artistes est souligné par la mise en scène de Tolgay Pekin qui, avec ingéniosité et intelligence, a su s’adapter parfaitement à l’espace réduit dans lequel sont cantonnés les comédiens. La proximité entre les chanteurs et le public, donnant l’impression d’être un confident privilégié de nos quatre trentenaires, est un autre atout charme de ce gentil spectacle sans prétention.

Next_quentinbruno_laurenberkman_©olivier_f_a_@loeildoliv
Luke et Waverly ©Olivier F-A

Un bon conseil, n’hésitez pas à pousser les portes du Highlander Pub Bar pour une soirée entre « amis », vous ne serez pas déçu…

Next Thing You Know, de Joshua Salzman et Ryan Cunningham
Au Highlander Pub Bar 
8 rue de Nevers 75006 Paris
Les 28 et 29 juin et 7 et 9 juillet 2015

Mise en scène de Tolgay Pekin
Direction musicale de Mathieu Becquerelle
Création lumière de Xavier Ribas Hoz
Assistante mise en scène : Julia Ledl
distribué par American Musical Theatre LIVE!
Avec Lauren Berkman, Frederic Brodard, Quentin Bruno, Miranda Crispin
Musiciens : Mathieu Becquerelle (clavier), Vladimir Medail (guitare), Judith Taupin (violon), Clémence Matthey (violoncelle)


Langue : anglais

Print Friendly, PDF & Email

5 Comments

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from Chroniques

Go to Top