Étranges et délirants sommes au Théâtre de l’Union

Alors que la vie reprend son cours, Jean Lambert-wild propose une bien singulière balade au cœur de ses rêves et de de ses cauchemars. En partenariat avec le théâtre de l’Union, l’Œil d’Olivier vous invite découvrir de Trace #2 – Le Mur.

Continuant sa quête vers des ailleurs aussi insolites que captivants, Jean Lambert-wild imagine une performance où il navigue entre état de somnolence et d’éveil. Hypnotisé par des extraits lus, presque chantés des Pensées de Marc-Aurèle, il confronte rêves ouatés et réalité tragique, violente. Jetant inlassablement son corps contre un mur, où des phénomènes sonores et visuels matérialisent ses sombres réflexions, l’homme révèle ses fêlures, ses blessures, sa nature fragile autant que vibrante. Filmée par François Royet, l’expérience certes singulière reste matinée d’une profonde humanité.

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Trace#2- Le Mur d’après la calenture n°27 de l’hypogée de et avec Jean Lambert-wild – Théâtre de l’Union 
Avec Jean Lambert-wild
Electronique, Synthétiseurs et spatialisation en direct : Jean Luc Therminarias
Musique Jean-Luc Therminarias
Chiens Jaunes Emmanuel Mâa Berriet, Laure Wolf
Lumière Renaud Lagier
Costumes Françoise Luro
Régie générale Marc Terrier
Chef constructeur Thierry Varenne
Installation sonore Christophe Farion
Serrurier Gilles Simon Perret
Assistante Aurélia Marin

crédit photos © Tristan Jeanne-Valès

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut