La convergence des luttes

19830 CIE NOVA - Margaux Eskenazi et Alice Carré © Loïc Nys

Au TNP de Villeurbanne, avant de brandir leurs poings aux Gémeaux à Sceaux, au Théâtre de la Ville à Paris ou au TGP à Saint-Denis, le duo, Alice Carré à l’écriture, Margaux Eskenazi à la mise en scène, continuent leur réflexion autour des identités françaises et des transmissions mémorielles d’une génération à l’autre. Après la décolonisation et les amnésies coloniales, qu’abordaient notamment le très poétique et bouleversant Et le cœur fume encore…, les deux artistes de la Cie Nova s’intéressent dans ce troisième volet de cette trilogie intitulée « Écrire en pays dominé » à 1983, année charnière qui a vu nombreuses luttes sociales et sociétales converger, exacerbées par une période de récession économique mondiale sans précédent. 

Prenant comme point de départ à leur processus artistique et réflectif, la marche pour l’égalité et contre le racisme, qui de Marseille à Paris, en passant par Lyon, a rassemblé d’octobre à décembre 1983, plus de cent mille personnes, Alice Carré et Margaux Eskenazi tissent avec habilité des récits mêlant l’intime et l’universel, la petite et grande histoire pour mieux questionner notre capacité à nous mobiliser, à nous engager politiquement pour lutter contre l’injustice, la xénophobie, la discrimination des minorités, la mondialisation et le capitalisme. Passant des grèves chez Talbot, Citroën, à l’émergence des radios libres, à l’élection de François Mitterrand, aux prises de paroles du groupe Carte de Séjour, à la médiatisation des premiers crimes policiers racistes, à la montée du Front national, les deux artistes esquissent le portrait d’une humanité qui se replie sur elle-même. 

Cherchant à comprendre, à partir d’un long travail d’enquête, d’écriture au plateau, le point de bascule, le changement de paradigme sociétal qui du début des années 1980 à nos jours, ne cesse de fracturer la société française, favorisant ainsi l’exclusion et l’ascension fulgurante d’un nationalisme nauséabond, les deux fondatrices de la Cie Nova multiplient les pistes, les trajectoires de vie, quitte à perdre le fil dans un trop plein de saynètes. Porté par une troupe virtuose – Loup Balthazar et Éva Rami en têtesuivis de très près par les excellents Armelle Abibou, Salif CisseAnissa Kaki, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle, Raphaël Naasz – 1983 est encore en devenir. Bien que traversé de belles fulgurances, de moment d’émotions et d’humour noir, il manque encore de patine pour totalement attraper, séduire. Gageons que le temps fera son affaire. Toutes les promesses d’un grand spectacle ne demandent qu’à émerger, exploser en pleine lumière, d’autant que la résonnance avec la crise actuelle, résurgence de maux mal soignés, jamais cicatrisés, est sidérante ! 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore – Envoyé spécial à Lyon

1983 d’Alice Carré
Conception Compagnie Nova – Alice Carré et Margaux Eskenazi
TNP-Villeurbanne
8 place Lazare-Goujon
69627 Villeurbanne cedex
jusqu’au 20 novembre 2022
Durée 2h40 

Tournée
le 22 novembre 2022, La Machinerie – scène conventionnée de Vénissieux
du 25 au 29 novembre 2022, Les Gemeaux – scène nationale de Sceaux
du 1er au 10 décembre 2022, Théâtre de la Ville, Paris
• le 15 décembre 2022, Le Théâtre – scène nationale d’Angoulême
les 5 et 6 janvier 2023, La Rose des Vents – scène nationale Lille Métropole Villeneuve-d’Ascq
du 11 au 22 janvier 2023, Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis
du 24 au 31 janvier 2023, Théâtre de la Cité Internationale, Paris
le 9 février 2023, Forum Jacques Prévert, Carros 
le 14 février 2023, Théâtre du Fil de l’Eau, Pantin
le 16 février 2023, Théâtre du Vésinet
du 21 au 24 février 2023, La Comédie de Saint-Étienne
les 7 et 8 mars 2023, Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence
le 11 mars 2023, Théâtre Louis Aragon, Tremblay-en-France
les 18 et 19 mars 2023, La Ferme du Buisson, Noisiel
le 29 mars 2023, La Merise, Trappes 

Mise en scène de Margaux Eskenazi assistée de Chloé Bonifay
avec Armelle Abibou, Loup Balthazar, Salif Cisse, Anissa Kaki, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle, Raphaël Naasz, Éva Rami
scénographie de Julie Boillot Savarin
lumières de Mariam Rency
costumes de Sarah Lazaro assistée de Mélody Cheyrou
son d’Antoine Prost
vidéo de Quentin Vigier
régie générale et régie son de William Leveugle
confection des costumes Les ateliers du TNP
fabrication du décor les ateliers de César Chaussignand et Quentin Charnay

Crédit photos © Loïs Nys

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.