Kaïros, spectacle à quatre têtes

Au Théâtre 13, Kaïros ou les destins des personnes est un projet théâtral étonnant, regroupant autour de quatre textes, quatre metteuses et metteurs en scène. Quatre regards, quatre parcours de vie, un seul spectacle construit autour d’une envie de fabriquer de nouvelles façons de faire du théâtre. Et ça marche.

La pandémie ayant modifié bien des perceptions sur notre vie de tous les jours comme sur la représentation théâtrale, quatre artistes ont décidé d’unir leurs talents et leurs visions artistiques pour proposer un spectacle original, intitulé KaïrosSophie LecarpentierJustine HeynemannFabian Chappuis et Quentin Defalt ont un point commun, le théâtre 13, sous la direction de Colette Nucci. Avec leur compagnie, ils y ont connu le succès, l’une avec Le jour de l’italienne, la deuxième avec Les Cuisinières, le troisième, avec entre autres, Le cercle de craie caucasien et le quatrième, avec aussi entre autres, Aztèques. Rappelons que Fabian Chappuis codirigea le lieu et que Quentin Defalt a été à l’origine des Prix Jeunes metteurs en scène, qui fêtera cette année sa 17e édition. Il était donc logique que le projet de ces quatre Mousquetaires se retrouve dans ce théâtre parisien, aujourd’hui dirigé par Lucas Bonnifait.

Regards croisés pour un but unique

Kaïros ou les destins personnels, conçu par Fabian Chappuis, Quentin Defalt, Justine Heynemann et Sophie Lecarpentier © Loran Perrin

Kaïros est avant tout un travail collectif, qui se déroule sur un plateau divisé en quatre espaces, qui pourtant ne forment qu’un tout, le lieu de la représentation. La conception de l’espace et la scénographie sont l’œuvre de Fabian Chappuis. Les lumières sont de Quentin Defalt. Les accessoires ont été réalisés par Sophie Lecarpentier et les costumes par Justine Heynemann. Chacun s’est emparé d’un texte et nous en offre sa vision, tout en l’inscrivant dans cette unité.

Quatre textes président à nos destinées 

Voyageur, si tu arrives à Sparte d’Heinrich Böll, Le destin personnel d’après Elsa Triolet, Alice et Antoine de Sophie Lecarpentier, La belle et la bête (peau humaine) de Clémentine Beauvais, bien que totalement différents par leur structure, forment une sorte d’unité autour du thème de la construction de nos destinées. À chaque histoire ses comédiens, Benjamin WangerméeAnne CoutureauFrédéric CherboeufAlexandrine Serre et Camille Timmermann, qui, dans une logique fluide, s’inscrivent également dans l’ensemble. Leurs prestations nous ont transportés. Si sur le papier cela semble compliqué, je vous assure cela fonctionne très bien sur le plateau et que cela donne quelque chose de remarquable.

Marie-Céline Nivière

Kaïros ou les destins personnels, conçu par Fabian Chappuis, Quentin Defalt, Justine Heynemann et Sophie Lecarpentier© Loran Perrin

Kaïros ou les destins personnels, conçu par Fabian Chappuis, Quentin Defalt, Justine Heynemann et Sophie Lecarpentier
Théâtre 13 – Site Glacière
103 A boulevard Blanqui

75013 Paris
Du 18 au 30 janvier
Du mardi au samedi 20h30, dimanche à 16h
Durée 1h50

Voyageur, si tu arrives à Sparte… de Heinrich Böll, mise en scène de Fabian Chappuis
Le Destin personnel d’après Elsa Triolet, adapté par Olivier Waibel, mise en scène de Quentin Defalt
Alice et Antoine de Sophie Lecarpentier d’après Faire Suivre de Annie Saumont, mise en scène de Sophie Lecarpentier
La Belle et la Bête (peau d’humaine) de Clémentine Beauvais, mise en scène de Justine Heynemann.
Avec Frédéric Cherboeuf, Anne Coutureau, Alexandrine Serre, Camille Timmermann et BenjaminWangermée
Lumières de Quentin Defalt
conception espace de Fabian Chappuis 
Musique de Camille Timmermann
Accessoires et patines de Sophie Lecarpentier

Crédit photos © Loran Perrin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut