Du Rififi poétique et burlesque à la maison de retraite

Pour les petits vieux, qui n’ont rien à faire, traversent-ils au feu rouge ? © Collectif 2222

Pourquoi les vieux, qui n’ont rien à faire, traversent-ils au feu rouge ? Voilà une très bonne question qui mérite d’être posée, mais attend-elle une réponse ! En tout cas, c’est surtout un très beau titre pour un spectacle qui questionne, d’une manière émouvante où la poésie et le burlesque se mélangent, sur la vieillesse et, parce qu’elle est inéluctable, la mort. Nous sommes dans une maison de retraite où les jours s’écoulent doucement, entre activités, ennui, routine, tricot, réussites et petits bonbons… Ce jour-là, un pensionnaire est mort, un autre vient d’arriver… C’est aussi jour de fête, celui de l’anniversaire d’une centenaire. Mais un petit grain de sable enraye le quotidien, la veuve du disparu ne désire pas continuer à vivre sans lui. La maison de retraite, comme la vie, pour elle, cela n’était supportable qu’à deux. C’est son choix ! Ses compagnons d’infortune vont l’aider et faire de cet instant un joyeux événement qui leur permet curieusement de reprendre goût à ce qu’il leur reste à vivre.

Le collectif 2222 travaille sur le théâtre corporel et le masque. Rien de tel pour évoquer cet instant fragile de notre existence, où l’on marche à petits pas, où les regards, les silences en disent long. Les comédiens passent des petits vieux au personnel dans un rythme qui ne laisse aucun temps mort ! Certains personnages sont bouleversants. Le jour de notre venue, il y avait des reprises rôles et donc une légère fragilité par moments, mais il en demeure que leur spectacle est un bel ouvrage. Le rire et l’émotion s’alternent pour souligner que quoiqu’il arrive, comme le chantait si bien Brel, Mourir, cela n’est rien, mourir, la belle affaire ! Mais vieillir, oh, oh vieillir ! Alors autant le faire le mieux possible !

Marie-Céline Nivière

Pourquoi les vieux, qui n’ont rien à faire, traversent-ils au feu rouge ? du Collectif 2222
Lavoir Moderne Parisien
35, rue Léon 
75018 Paris 
Mercredi 5, Jeudi 6, Vendredi 7, Samedi 8 à 20h30, dimanche 9 janvier 2022 à 15h
Durée 1h

Tournée
14 janvier à l’OMAC – Evrecy 14
20 janvier au Théâtre Victor Hugo – Bagneux 92
26 mars (version en plein air) Ville de Thue et Mue 14
15 avril Théâtre de Duclair 76

30 avril (version en plein air) Ville de Montivilliers 76
13 mai (version en plein air) Ville de Conches en Ouche 27

Mise en scène Thylda Barès
Avec en alternance Victor Barrère, Andrea Boeryd, Yejin Choi, Paul Colom, Julia Free,
Elizabeth Margereson, Ulima Ortiz, Tibor Radvanyi
Création lumière et régie de Clémentine Pradier

Crédit photos © Collectif 2222

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.