Jean-Marc Dumontet © DR

Jean-Marc Dumontet maintient en ligne le festival Paroles Citoyennes

Chamboulée par la situation sanitaire actuelle, la fermeture des théâtres et le reconfinement décidé par le chef de l’État, mercredi 31 mars 2021, la quatrième édition du festival de Paroles Citoyennes se tiendra, du 6 au 28 avril 2021, uniquement en live streaming, via Facebook®. Fort du succès des années précédentes, Jean-Marc Dumontet, fondateur de cette manifestation qui donne la part belle aux écritures contemporaines sur des questions de société, explique son choix et revient sur une saison particulièrement impactée par la covid. 

Pour quelles raisons avez-vous décidé, malgré la crise sanitaire, de maintenir cette édition du festival Paroles Citoyennes ?
Les Femmes de Barbe Bleue de Lia Guez © Morgane Moal

Jean-Marc Dumontet : Parce qu’il était hors de question de ne pas le faire. Dans cette période de crise, la culture a eu peu de place, donc maintenir ce festival était essentiel. C’est un acte politique ! On montre que la culture existe, que les acteurs se mobilisent, que nous continuons à entretenir le lien avec le public et que nous préparons la reprise. Paroles Citoyennes est un festival engagé qui propose des spectacles sur des thèmes de société importants, c’est aussi l’une des raisons pour le maintenir. La quatrième édition part à la recherche de nos héros contemporains, car nous avons plus que jamais besoin de héros. L’ADN du festival est de présenter un spectacle sur un thème précis puis de le faire suivre par un débat. 

Et cette année, comme les spectateurs ne peuvent pas venir au théâtre, c’est le théâtre qui vient à eux…

Jean-Marc Dumontet : La programmation était bouclée depuis janvier, nous avions la farouche ambition de vouloir le préserver quelles que soient les circonstances.  Comme les théâtres ne peuvent pas ouvrir nous avons opté pour la transmission en live streaming sur Facebook®. Ce qui permet de diffuser nos spectacles sur toute la France. Ce qui est considérable ! Cela ouvre des possibilités d’exposition extraordinaire, en élargissant nos capacités d’audience. 
Nous avons la chance d’avoir un partenariat avec Facebook qui représente 40 millions de comptes. C’est colossal ! Cela nous permet d’aller séduire beaucoup de monde, sur tout le territoire et même au-delà. Ce rayonnement exceptionnel nous donne une occasion formidable de renouveler notre public. Dans les contextes difficiles que nous traversons, il faut chercher des solutions et trouver surtout des occasions pour rebondir.

Mais tout le monde n’est pas sur Facebook®, cela ne risque t-il pas d’exclure certains spectateurs ?
Je ne serais pas arrivée là, si…d’après la rubrique  d’Annick Cojean, 
journaliste au Monde. Julie Gayet et Judith Henry. © Gestuelle

Jean-Marc Dumontet : Mais il suffit de cinq minutes pour se créer un compte ! Les habitudes ont changé. Contrairement aux idées, la majorité des gens passent par le net, cela se voit dans les réservations de nos théâtres. En abolissant les distances, en évitant des déplacements longs, on réduit considérablement les contraintes. Certes cela ne remplace pas la force d’une représentation en live mais c’est une très belle alternative qui prospérera sans aucun doute. Nous explorons avec gourmandise ces nouvelles voies 

En parlant de réservation, allons-nous voir le bout du tunnel et la réouverture des salles de spectacles ?

Jean-Marc Dumontet : On le verra quand le virus sera derrière nous. Après l’allocution du Président de la République mercredi 31 mars, on voit se profiler un horizon vers la mi-mai. Durant cette année de crise, nous avons subi beaucoup de désillusions, mais nous n’allons pas nous plaindre de voir enfin se profiler des perspectives. Le retour à la vie va se faire progressivement, avec la vaccination, les gestes barrières… Mais on voit le bout du tunnel et on peut espérer rouvrir en septembre.

Mais ce sera une rentrée spéciale, avec de nombreuses reprises et peu de création…
Désaxé d’Hakim Djaziri, mise en scène de Quentin Defalt © François Vila

Jean-Marc Dumontet : Tout est bouleversé ! Il y a tous ces projets que l’on a dû abandonner à cause de la fermeture des salles et qui n’ont pas eu la possibilité d’exister complètement. Ce ne serait pas juste de les laisser tomber. On va mettre du temps à retrouver un rythme normal et aller vers la création. Nous avons dans notre besace des spectacles nouveaux mais ils viendront dans un euxième temps. Nous sommes dans une situation inconfortable qui implique d’aller dans un premier temps vers les reprises. En tout cas, le festival nous permet de lancer des spectacles et de préparer le rebond, même si beaucoup d’incertitudes demeurent sur cette reprise progressive.

Vous dirigez les Molières, qui, compte tenu des conditions particulières de cette année, voient leur cérémonie annulée…

Jean-Marc Dumontet : Vu la situation complexe de cette année, les Molières ne pouvaient pas avoir lieu dans leur forme actuelle. Difficile de voter pour des spectacles qui ont peu été joués, voire pas du tout. Mais l’annulation de la soirée des Molières est une décision de France Télévisions. Oui la cérémonie ne peut avoir lieu mais il est nécessaire de faire une soirée et de la diffuser à la télévision, pour crier que le spectacle vivant existe toujours. Car il y a eu de la création ! Donc j’essaye de convaincre les dirigeants de France Télévision qu’il faut que l’on célèbre malgré tout le théâtre ! J’espère arriver à les convaincre.

Marie-Céline Nivière

 Festival Paroles Citoyennes

Festival Paroles Citoyennes 2021

Programme
Mémoires vives d’’après l’œuvres d’Edward Snowden
Mise en scène : Vladimir Steyaert
Avec Pierre Deladonchamps
Durée 1h15
6 avril 2021 à 19h

Désaxé d’Hakim Djaziri, mise en scène de Quentin Defalt
Avec Florian Chauvet, Hakim Djaziri et Leïla Guérémy
Durée 1h20

le 19 avril 2021 à 19h

Les femmes de Barbe bleue
Ecriture collective de plateau librement inspirée du conte La Barbe Bleue de Charles Perrault
Mise en scène de Lisa Guez

Avec Valentine Bellone, Valentine Krasnochok, Anne Knosp, Nelly Latour et Jordane Soudre
Durée 1h25
Le 16 avril 2021 à 19h

Discours de Suède d’après les écris d’Albert Camus
Lecture de Jacques Weber
Durée 1h
Le 17 avril 2021 à 19h

Emportés par la Commune… de Laurent Seksik
avec la collaboration d’Antoine Mory
avec Lambert Wilson et Andréa Bescond

Durée 1h10
Le 19 avril 2021 à 19h

Cet été / la rencontre de Sabrina Baldassara, Pauline Bureau, Sonia Floire
Mise en scène de Pauline Bureau

Avec Sabrina Baldassarra et Sonia Floire
Durée : 50 minutes
Les 20 et 21 avril 2021 à 19h

Je ne serais pas arrivée là, si…d’après la rubrique d’Annick Cojean,
journaliste au Monde
Conception et mise en lecture de Judith Henry
Avec : Julie Gayet et Judith Henry
Durée 1 heure

Le 22 avril 2021 à 19h

SIMONE VEIL “JE VOUS PARLE AUJOURD’HUI” d’après Une vie, de Simone Veil
Adaptation d’Antoine Mory et Cristiana Reali
Mise en scène de Pauline Susini
Avec Cristiana Reali et Noémie Develay

Durée 1h15
Le 28 avril 2021 à 19h

Crédit photos © DR, © Morgane Moal, © Gestuelle et © François Vila

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut