Salomé Villers © Salomé Villiers

Les instantanés de Salomé Villiers

Comédienne et metteuse en scène, Salomé Villiers prépare actuellement Badine, son adaptation version musicale de la célèbre œuvre d’Alfred de Musset. Faute de pouvoir la présenter au public, elle a accepté de répondre à nos instantanés.

Paysage de randonnées © Salomé Villiers

Quel est votre auteur de théâtre préféré ?  
Je crois que si je devais choisir je dirais Shakespeare ………(et Musset pour On ne badine pas avec l’amour) et Stéphane Guérin en contemporain.

Quel auteur aimeriez-vous jouer ?
Le texte c’est la base de tout. Tous les artistes sont au service du texte. J’ai une admiration profonde pour les auteurs donc impossible d’en choisir un… Shakespeare, Marivaux, Molière, Musset, Racine, Rostand, Tchekhov, Feydeau, Lagarce, Stéphane Guérin, Wajdi Mouawad, Laurent Gaudé, Pierre Hélie, Jean Teulé…C’est toujours fascinant et excitant de se plonger dans les mots , la musique de l’esprit d’un auteur.

Quel roman rêveriez-vous de voir adapter au théâtre ?
Les Métamorphoses d’Ovide, ça a été déjà fait mais je n’ai pas eu la chance de le voir. 

Avec quel metteur en scène voudriez-vous travailler ?
Tous ceux avec qui j’ai déjà eu la chance de travailler et tous les autres que je ne connais pas encore et qui ont de belles aventures à partager.

Si vous deviez jouer dans un Boulevard, quel serait-il ?  
Le Dindon de Georges Feydeau 

Si vous deviez jouer dans une tragédie, quelle serait-elle ?
Andromaque de Jean Racine 

Quel artiste a été pour vous une révélation ?
Etienne Launay

citation de Louise Michel © Salomé Villiers

Dans les musiques que vous écoutez laquelle vous inspire ou vous fait penser à une pièce de théâtre ?
C’est compliqué pour moi de choisir encore une fois. J’écoute tout le temps de la musique. Et à chaque fois que je travaille sur une pièce ou sur un personnage, je m’amuse à lui trouver sa Bande Son. Pour Le Jeu de l’Amour et du Hasard, j’entendais de la musique pop. La langue de Marivaux résonnait dans mes oreilles avec les Beatles, David Bowie, les Sonics.
Quand je lis On ne badine pas avec l’amour de Musset, j’entends plutôt des standards de jazz des années 50, des voix de femmes surtout, je pensais en particulier à la voix de Marilyn Monroe dans I’m Throught with Love, on dirait qu’elle pleure doucement tout en chantant d’une voix chaude, sensuelle et pleine, ça me touche beaucoup. Les musiques qui m’inspirent sont toujours différentes, en fonction des auteurs et des personnages.

Quel film aimeriez-vous voir adapter au théâtre ?
Drôle de Drame réalisé par Marcel Carné sur un scénario de Jacques Prévert    

Y-a-t-il un romancier que vous verriez bien écrire une pièce ?
Pierre Lemaître

Y-a-t-il un personnage de fiction que vous rêveriez d’incarner ?
Margo Channing dans All About Eve, Bette Davis est mythique dans ce film. 

Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare, Mise en scène de Salomé Villiers & Pierre Hélie © Julien Jovelin

Y-a-t-il un personnage historique que vous rêveriez d’interpréter ?
Il y en a tellement, j’adore le théâtre et les films historiques ! Depuis toute petite je suis férue d’histoire, c’est toujours tellement impressionnant et fascinant de travailler sur des personnages qui ont existé, d’étudier une trajectoire de vie depuis la naissance jusqu’à la mort, de comprendre l’époque traversée, du contexte politique et social. J’ai déjà eu la chance de travailler sur Elisabeth Vigée Lebrun avec Françoise Petit-Balmer et ce fût une expérience absolument géniale ! 
Je prépare justement deux projets historiques en tant que comédienne et je suis aux anges ! Le premier est une adaptation que j’ai faite du roman de Jean Teulé Le Montespan qui sera mis en scène par le magique Etienne Launay au Théâtre de la Huchette où j’aurais le bonheur de jouer une partition multiple dont Madame de Montespan, le second projet est un spectacle écrit par Stéphane Guérin, un biopic sur la vie de Berthe Morisot et qui sera mis en scène par la merveilleuse Anne Bouvier. En 2018, j’ai découvert le travail de Berthe Morisot et j’ai été fascinée par son travail et sa vie, j’ai donc demandé à Stéphane avec qui j’avais déjà travaillé si ça l’intéressait, il a accepté le défi et j’en suis très heureuse ! 

Quelle salle a votre préférence ?
TOUTES, elles manquent tellement en ce moment !

Quel serait votre partenaire idéal ?  
Oh bah il n’y en a pas ! Une ou un partenaire généreux, à l’écoute, souple, bienveillant, qui aime proposer des idées et qui s’amuse.

Quel personnage de l’autre sexe aimeriez-vous incarner ? 
Cyrano de Bergerac ou Mercutio dans Roméo et Juliette

Y-a-t-il des rôles que vous avez toujours refusé de faire ?
Aucun. Je pense qu’un personnage est toujours intéressant quel qu’il soit. L’important est l’histoire que l’on veut raconter, le texte c’est tout ce qui compte je crois. 

La pièce que vous auriez aimé voir et avec qui aux commandes et sur scène ?
Titus Andronicus de William Shakespeare mis en scène par Anne Bouvier 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Kamikaze de Stéphane Guérin. Mise en scène Anne Bouvier. avec Salomé Villiers © DR

Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare, Mise en scène de Salomé Villiers & Pierre Hélie
théâtre du Roi René à Avignon

Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux, Mise en scène Salomé Villiers
Théâtre du Lucernaire – salle rouge

Kamikazes de Stéphane Guérin, Mise en scène d’Anne Bouvier
Festival d’Avignon le OFF
Théâtre Buffon

L’aigle à deux têtes de Jean Cocteau, Mise en scène d’Issame Chayle
Théâtre du Ranelagh

Crédit photos © Salomé Villiers, © Julien Jovelin

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut