Original d’après une copie perdue.de Samuel Achache, Marion Bois et Antonin-Tri Hoang. Théâtre de l’Aquarium. Bonnefrite (© Bun Jun Fri)

Exquis cabinet de curiosités théâtrales à l’Aquarium

Au Théâtre de l’Aquarium, Samuel Achache et sa compagnie la Vie brève célèbrent la rentée d’une bien joyeuse et atypique façon. En conviant le public, malheureusement restreint, covid oblige, à une balade musicale et barrée au cœur du lieu de création il signe un sorte d’ « happening » follement jubilatoire !

L’été touche à sa fin, l’automne se prépare. Le ciel est gris, menaçant. Mais rien ne doit perturber l’étrange et déroutante soirée concoctée par Samuel Achache, co-directeur avec Jeanne Candel, depuis un an, de l’Aquarium. Conjurant le sort, refusant d’écouter les oiseaux de mauvais augures, le metteur en scène a imaginé un songe festif et théâtral où s’entremêlent  joyeusement envolées lyriques, musiques opératiques et performances poétiques. Dans le cadre d’un apéro de fin de journée, il laisse la magie de la cartoucherie opérer. 

Au cœur palpitant de la création
Original d'après copie. Samuel Achache. Cie La vie Brève. Théâtre de l'Aquarium. © OFGDA

Robe rouge, voix claire, la blonde Anne-Lise Heimburger invite les visiteurs du soir à se rapprocher d’elle. La charmante hôtesse des lieux n’aime pas hurler. Elle trouve cela vulgaire. Cela ne lui va ni au teint, ni au caractère. Épouse d’un brillant artiste (inénarrable Léo-Antonin Lutinier), musicien et poète à ses heures, elle conte par le menu leur installation dans ce vieux bâtiment. Le coup de foudre qu’ils ont eu pour les vieilles pierres, pour l’histoire de cette ancienne fabrique d’armement où flotte encore l’odeur de la poudre et du stupre, d’un passé qui fut aussi libertin. L’endroit idéal, donc pour y installer une résidence d’artistes en quête d’un opéra perdu, d’une œuvre fragmentaire.

A la recherche d’une partition perdue

A la tête de cette folle ruche, l’homme est fier, fantasque. Il ne souffre pas la contestation. Sa folie douce, son goût de l’extravagance font régner une ambiance décadente « fin de siècle » fort plaisante. Les projets, les idées fusent. Les avis divergent. Les esprits s’échauffent. Le feu de la passion créatrice emporte tout. Le gant est lancé. La guerre est déclarée. Le combat ne fait plus de doute. Il sera sur le champ devant le théâtre. 

Extravagante flânerie
Samuel Achache. Cie La vie brève. Théâtre de l'Aquarium. © Jean-Louis Fernandez

Afin de faire patienter les visiteurs, la toujours accorte maîtresse des lieux propose de se balader au gré des musiques, des chants, des cris et des belles paroles. Poétiques autant que décalées  – des nonnes chantent dans les toilettes, un aveugle s’entraîne à la box, une Baronne très gothique fait un show – les saynètes sont autant de performances au charme absurde, au goût d’étrangeté réjouissante. Pour profiter de l’expérience, il faut accepter de se laisser porter, de ne pas chercher à comprendre, d’accepter de prendre part à ce rêve onirique et lyrique. 

Opéra ex machina

Au plus près des comédiens, de leurs souffles, de leurs personnages, le public suit le flow. Séduit, dérouté, il est conquis par la belle complicité de la troupe, par cette douce folie partagée. Concentré, interloqué parfois, il a plaisir à découvrir la multitude d’univers qui constitue ce spectacle foutraque. S’inspirant de Chaplin, des films muets, de quelques arias gothiques, Samuel Achache signe, avec ses artistes, une œuvre éphémère burlesque et complètement folle. Discret, dans l’ombre, il suit sa troupe, l’accompagne. Il est de toutes les séquences à l’écoute des artistes autant que des spectateurs. Un vrai plaisir à déguster sans modération !

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Original d’après une copie perdue.de Samuel Achache, Marion Bois et Antonin-Tri Hoang. Théâtre de l’Aquarium. Bonnefrite (© Bun Jun Fri)

Original d’après une copie perdue de Samuel Achache, Marion Bois et Antonin-Tri Hoang
Théâtre de l’Aquarium

La Cartoucherie
Route du Champ de Manœuvre
75012 Paris
Jusqu’au samedi 29 août 2020 à 20h
Durée 2h00 environ
Entrée libre ! Attention, réservation obligatoire. 

Conception de Samuel Achache, Marion Bois et Antonin-Tri Hoang – Cie La Vie Brève
Avec Samuel Achache, Pierre-Antoine Badaroux, Benoît Bonnemaison-Fitte, Pierre Borel, Lionel Dray, Anne-Lise Heimburger, Myrtille Hetzel, Antonin-Tri Hoang, Clémence Jeanguillaume, Léa Lanöe, Léo-Antonin Lutinier, Sarah Margaine, Agathe Peyrat, Eve Risser, Marie Salvat, Julien Villa, Lawrence Williams et l’équipe technique Estelle Cerisier, Sarah Jacquemot Fiumani, Serge Ugolini

Crédit visuel – Bonnefrite (© Bun Jun Fri)
crédit photos © OFGDA et © Jean-Louis Fernandez

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut