Une bulle de grâce offerte par le Théâtre de l’Union

En ces temps troublés, il est bon de prendre le temps et de se laisser porter par un rêve, un délire furieux, une hallucination. En partenariat avec le théâtre de l’Union, l’Œil d’Olivier vous invite à plonger dans les eaux hypnotiques de Trace#1 – Aegri Somnia. Bon voyage ! 

Immergé dans les songes du clown Gramblanc, le public est convié dans une balade fantasmagorique au pays des fonds marins et des sirènes. Jouant sur les sons et les voix grâce au travail acoustique de Jean-Luc Therminarias, Jean Lambert-wild propose ici une version resserrée et filmique de sa Calenture n° 2 de l’Hypogée. Véritable rêve éveillé, cette pastille vidéo réalisée par François Royet est d’une rare beauté, de quoi en oublier la triste et morose réalité de la crise sanitaire qui secoue notre pays. Laissez-vous séduire, apaisements garantis ! 

Olivier Frégaville-Gratian d’Amore

Trace#1- Aegri Somnia d’après Aegri somnia, calenture n°2 de l’hypogée de et avec Jean Lambert-wild – Théâtre de l’Union
Adaptation et réalisation de François Royet
Avec les comédiens et les comédiennes de l’Académie de l’Union
Musique électronique, Synthétiseurs et spatialisation de Jean-Luc Therminarias
Voix off de Valéa Djinn, Laure Wolf, Jean Lambert-wild 
Costume de Françoise Luro 
Installation sonore Christophe Farion
Régie générale Claire Seguin
Texte édité aux solitaires intempestifs

Crédit photos © Tristan Jeanne-Valès

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut