Couv_Thomas-Schutte_-©-Monnaie-de-Paris-_-Martin-Argyroglo_-ARM190318-162_@loeildoliv

Moues tordues à la Monnaie de Paris

Ce printemps, La monnaie de Paris accueille la première rétrospective du sculpteur allemand Thomas Schütte. Son travail se reconnaît à ses bustes de visages tourmentés, renfrognés et grimacés. Les œuvres, du plus petit format, à celui gigantesque, occupent aussi bien les cours du nouveau site, restauré depuis l’automne 2017, que les salons historiques.

Thomas SCHÜTTE | Monnaie de Paris

De la vapeur d’eau sort de ses naseaux. Corps aquatique et tête de cheval, la sculpture en bronze semble garder l’accueil de l’exposition. La pompe à eau intégrée donne immédiatement vie à ce Troisième animal à la mécanique rappelant les œuvres du groupe Royal de Luxe. La bête semble aussi prévenir le visiteur : attention bizarre.

«Mes œuvres ont pour but d’introduire un point d’interrogation tordu dans le monde, souligne Thomas Schütte.»

Survient alors, une galerie de bustes aux visages aussi tordus que le point d’interrogation. Des grimaces tantôt grotesques, tantôt effrayantes, aux airs des premières peintures de Van Gogh. Si la thématique de la moue sévère reste dans chaque œuvre, le matériel diffère, et c’est la toute la force de Thomas Schütte, artiste né en 1954 à Oldenbourg en Allemagne : céramique, bronze, pâte à modeler… Il s’amuse avec la matière et la couleur. Le visage ne se défroisse que lorsque le personnage dort. On peut ressentir alors la tendresse de l’artiste pour son art et pour ses œuvres, comme cette couverture posée sous une lourde tête endormie.

Ludique

L’autre amusement de l’artiste demeure dans ses maquettes et ses figurines. Des maquettes de maison meublent un étage de la rétrospective. Des maisons vides qui font face à des vitrines peuplées de figurines. Un côté magasin de jouet. On reconnaîtra alors la finesse de la scénographie.

Camille Morineau, la commissaire d’exposition, nous parle de l’oeuvre les frères Fratellis : https://soundcloud.com/marie-gicquel-1/freres-fratellis

Marie Gicquel


Trois actes – Thomas Schütte
Jusqu’au 16 juin 2019
Première retrospective parisienne de l’artiste allemand
La Monnaie de Paris 
11, quai de Conti
75006 PARIS
Du mardi au dimanche de 11h à 19h
Nocturne le mercredi jusqu’à 21h
Tarif plein : 12 euros

Crédit photos © Martin Argyroglo pour la Monnaie de Paris

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*