Locke ©IM Global

Locke, au plus prés de l’âme humaine

L'affiche de Locke ©IM Global
L’affiche de Locke ©IM Global

En ne filmant que le visage de son unique acteur, Steven Knight réalise un film d’exception.

Le synopsis: Ivan Locke a tout pour être heureux : une famille unie, un job de rêve… Mais la veille de ce qui devrait être le couronnement de sa carrière, un coup de téléphone fait tout basculer…

La critique : Expérience cinématographique étonnante, Locke est un huis-clos entre un homme et sa conscience. Coincé durant 1h24 dans le cockpit d’une voiture de luxe, Ivan Locke va devoir faire face à ses démons et ses erreurs d’humain. Pas une seconde la tension flanche, dans ce thriller psychologique, ce qui relève de la gageure. Les coups de téléphone s’enchainent mêlant vie professionnelle et privée. Le rythme soutenu des appels ne laisse aucun répit à notre protagoniste, l’obligeant à faire des choix qui impacteront à très court terme sur son avenir. Le temps d’un trajet, l’univers aseptisé et formaté de cet homme d’honneur et sans histoire va s’écrouler inéluctablement ne lui laissant comme seul réconfort que sa raison, son honneur et son esprit cartésien. Anglais jusqu’aux bouts des ongles, le personnage d’Ivan Locke ne doit son salut qu’au flegme et au calme dont il ne se départit jamais.

En faisant abstraction du décor, une unité de lieu réduite à sa plus simple expression, Steven Knight, en virtuose de la caméra, signe un film particulièrement haletant et en rien ennuyeux. Mais ce qui fait la réussite de cet exercice de style, c’est la présence hypnotique de Tom Hardy, qui dévoile de nouvelles nuances de son immense talent. Le charisme de l’acteur et son jeu tout en finesse font de cette histoire, somme toute ordinaire, une œuvre extraordinaire.

Réalisé par Steven Knight
avec Tom Hardy, Olivia Colman, Ruth Wilson, Andrew Scott, Ben Daniels

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Dernièrement

Aller à Haut